Publicité

15 mai 2020 - 13:30

Union paysanne

Une pétition pour encourager l'autonomie alimentaire

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Toutes les réactions 4

L'Union paysanne vient d'initier une pétition pour encourager l'autonomie alimentaire et l'élargissement des droits des producteurs agricoles en matière de production et de vente directe. La pétition est marrainée par la députée Émilise Lessard-Therrien, porte-parole en agriculture de Québec solidaire.

Alors que la crise sanitaire de la pandémie de la COVID-19 a mis de l'avant l'importance d'augmenter la résilience de notre système alimentaire, l'Union paysanne rappelle au gouvernement qu'il dispose des outils législatifs nécessaires pour favoriser une agriculture de proximité afin de nourrir nos communautés.

« L'article 63 de la Loi sur la mise en marché des produits agricoles, alimentaires et de la pêche, est clair: il spécifie qu'un plan conjoint ne s'applique pas aux ventes faites par un producteur directement à un consommateur », rappelle Maxime Laplante, président de l'Union paysanne.

La Régie des marchés agricoles et alimentaires du Québec a trop longtemps été complaisante envers les Fédérations de l'Union des producteurs agricoles (UPA), estime M. Laplante, et ce, aux dépens des producteurs et productrices des plus petites fermes, qui se retrouvent limitées dans la diversification et la croissance de leur entreprise. « Les mangeurs et mangeuses désirent également avoir accès à des aliments de proximité », indique le président de l'Union.

Parmi les demandes présentes dans la pétition, on note aussi la pluralité syndicale en agriculture et l'augmentation des seuils de production hors quota. Des États généraux sur l'alimentation sont aussi demandés.

« Le secteur alimentaire nous concerne tous et toutes, nous mangeons tous les jours et nous finançons l'agriculture. Le débat doit avoir lieu : que voulons-nous manger? Dans quelles conditions la nourriture devrait-elle être produite? Et, comme collectivité, quel type de ferme voulons-nous soutenir financièrement?», soutient aussi Marie-Josée Renaud qui est coordonnatrice de l'Union paysanne.

Les intéressés ont jusqu'au 29 mai pour signer la pétition qui se trouve sur le site Internet de l'Assemblée nationale du Québec.

Vous avez un scoop
Vous oeuvrez dans le monde de la politique en Beauce depuis 20 ou 30 ans ? Vous êtes maire de votre municipalité en Beauce et êtes âgés de moins de 25 ans ou de 30 ans ? Vous êtes une personnalité du monde politique beauceron qui se démarque par l'une ou l'autre de ces particularités ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

4 réactionsCommentaire(s)
  • Remplacer le gaz propane provenant DE L’Ontario par des taux plus bas aux agriculteurs,aux serres,réfrigération des fruits et légumes,préparation de plats pré cuits.des conserveries pour empêcher que nos légumes aillent a la poubelle car les grandes surfaces canadians offrent des produits de l'inde (eau douteuses et produits chimiques) par hydro Québec a taux réduit.

    Les agriculteurs au lieu de faire la promotion des produits d'ici serait plus clair par produits du Québec, J'ai constaté que les agriculteurs eux-même achètent du lait d'Ontario chez Wall me..., du beurre, yogourt avec poudre de lait US avec des noms anglais d'Ontario, boivent de la piquette ontarienne , achète chez IGA des conserves de l'inde, des légumes d'Ontario des pommes de terre du NB. de la crème glacée de l'Ontario francophobe. Commencez aussi les agriculteurs a faire des efforts pour acheter et voyager Québec même si certains votent encore conservateur ou libéral béatement
    les Suisses délaissent les fromages, les produits étrangers sur les tablettes sans les acheter et au Québec dans les grandes chaines du lait d'Ontario, des fromages avec poudre de lait us, de la crème glacée ontarienne alors qu'on gaspille du lait non transformée au Québec un indice clair si le nom est anglais...Nos chanteurs crèvent de faim et les radios paient des royautés aux américains et nous payons de la publicité d'achat au Québec entre 2 chansons anglaises

    Claude J. Dulac - 2020-05-15 20:28
  • Très bonne idée cela favorise l'achat local et pas meilleure façon d'encourager les producteurs de chez nous 👍

    Michèle Martin - 2020-05-16 00:20
  • À signer

    P-Paul - 2020-05-17 18:41
  • Où est le lien pour la pétition? Merci.

    MarieLine - 2020-05-18 23:39