Publicité

29 mai 2020 - 12:15

PANDÉMIE COVID-19

Ottawa annonce une aide supplémentaire de 650 M$ pour les communautés autochtones

Par Inès Lombardo, Journaliste

À la suite de la 11e réunion virtuelle des premiers ministres des provinces et territoires hier, Justin Trudeau a annoncé une aide de 650 M$ pour les Premières nations, les Inuits et les populations métisses. Ce plan de soutien est divisé en trois piliers: la santé, l'aide pour les dépenses quotidiennes et les hébergements pour les femmes autochtones.

Un investissement de plus de 285 M$ sur les 650 M$ annoncés sera attribué aux soins de santé aux premières nations. Pas toutes les communautés ne sont équipées, cette aide va remercier à cela. Les fonds vont également servir à employer plus d'infirmiers et voir comment un travail sur un plus long terme en santé peut aider à mieux servir les autochtones.

Le second volet de l'annonce concerne l'assistance aux revenus dans les réserves, afin d'aider les gens pour les dépenses courant, sur le loyer et l'épicerie.

Le troisième et dernier volet cible les investissements dans les hébergements pour les femmes autochtones victimes de violences. Ils seront situés dans les communautés.

« C'est un appui vital à court terme mais à long terme, davantage doit être fait, a assuré Justin Trudeau. C'est pour cela que nous annonçons 85 M$ additionnels dans les abris pour les  femmes des Premières nations, à travers le pays, incluant le Nord.» En avril, le gouvernement fédéral avait déboursé 10 M$ dans ce domaine.

« Les gens ne devraient pas être forcés à choisir entre les violences et la rue », a-t-il martelé.

Soldats dans les CHSLD: « solution à court terme »
À la suite des rapports désastreux rendant compte des conditions dans les CHSLD de l'Ontario et du Québec rendus par les Forces armées cette semaine, le premier ministre a préparé le terrain. Malgré la prolongation de la présence des soldats au Québec dans les établissements pour aînés, il a indiqué qu'il s'agit d'une solution à court terme.

Le Québec doit se préparer au départ de l’armée après l'été. « Nous travaillons sur une solution à plus long terme », a-t-il souligné. Il a rappelé que le soin à long terme pour les aînés relevait des provinces, tout en affirmant que le fédéral sera là pour appuyer ces dernières si nécessaire, sous forme d'argent, de ressources. « Cela peut varier selon le besoin de chaque province », a précisé Justin Trudeau.

Tourisme et frontière
Le ministre Bill Morneau a indiqué ce matin que les gros bateaux de croisières ne pourront pas entrer au Canada avant le 31 octobre.

Concernant les États-Unis, des discussions sont en cours pour voir ce qui peut être fait au niveau des citoyens ou des résidents permanents qui ont des conjoints ou des parents proches de l'autre côté de la frontière. Une « petite modification » pourrait avoir lieu avant le 21 juin, date de fin de fermeture de la frontière Canado-américaine.

Toujours aux États-Unis, soulignant les événements racistes à Minneapolis, le premier ministre a profité de son point de presse pour rappeler qu'un travail reste à faire au Canada. « Je demande à tous les Canadiens de se lever, d'être solidaires face aux discriminations, que ce soit envers le Noirs, les Asiatiques ou autres. »

Ce vendredi 29 mai, le Canada recense 88 856 cas, 6 963 morts et 47 163 rétablis depuis le début de la crise.

Vous avez un scoop
Vous oeuvrez dans le monde de la politique en Beauce depuis 20 ou 30 ans ? Vous êtes maire de votre municipalité en Beauce et êtes âgés de moins de 25 ans ou de 30 ans ? Vous êtes une personnalité du monde politique beauceron qui se démarque par l'une ou l'autre de ces particularités ? Contactez-nous par courriel à l’adresse c[email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.