Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Cette nouvelle règle s'applique aux lieux publics et non aux rassemblements intérieurs et extérieurs d'une résidence privée

Québec autorise les rassemblements de 250 personnes

durée 10h00
24 juillet 2020
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Salle des nouvelles

Sur recommandation des autorités de la santé publique, le gouvernement du Québec annonce qu'à compter du lundi 3 août prochain, le nombre maximal de personnes permis lors d'événements intérieurs et extérieurs passera de 50 à 250 personnes, et ce, dans le respect des règles et consignes d'hygiène connues et établies, particulièrement celle de la distanciation physique.

Cette nouvelle règle s'applique aux lieux publics et non aux rassemblements intérieurs et extérieurs d'une résidence privée ou d'un chalet qui, eux, sont toujours fixés à 10 personnes.

Événements intérieurs

L'augmentation à 250 personnes s'applique aux salles de spectacle, théâtres et cinémas à travers le Québec, ainsi qu'au public qui assiste à une production, à un tournage audiovisuel intérieur ou à une captation de spectacle intérieur. Debout, ces spectateurs devront maintenir entre eux, dans la mesure du possible, une distance de 2 mètres.

Les personnes de plus de 12 ans devront aussi porter le masque ou le couvre-visage lorsqu'elles se déplacent, à moins d'avoir une condition médicale particulière. Lorsque les spectateurs seront assis, la distanciation physique de 1,5 mètre sera autorisée, mais elle ne s'appliquera pas aux personnes provenant d'un même ménage. Les spectateurs assis pourront retirer leur masque ou leur couvre-visage, mais ils devront le remettre lors de leurs déplacements.

L'augmentation de la capacité d'accueil à 250 personnes vise aussi un entraînement ou un événement sportif amateur intérieur, de même que les lieux de culte, les salles d'audience et les salles louées, y compris les salles communautaires.

Événements extérieurs

À partir du 3 août prochain, les événements extérieurs dans les lieux publics en respectant un maximum de 250 personnes seront permis. Comme dans les autres circonstances, une distance de 2 mètres est nécessaire entre les personnes, à défaut de quoi le port du masque ou le couvre-visage est obligatoire pour les personnes de plus de 12 ans, à moins d'avoir une condition médicale.

À noter qu'en raison des risques importants de contagion et de transmission du virus, les festivals et les grands événements demeurent interdits jusqu'au 31 août.

 

commentairesCommentaires

2

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

  • JL
    Josette labbé
    temps Il y a 3 ans
    Finalement c'est difficile de s'y retrouver. Qu'est-ce qui est permis ou pas.....
  • M
    MoiMeme
    temps Il y a 3 ans
    On aurais pu laisser cette gestion a des clowns.... Jamais sa aurais pu être pire et plus difficile a comprendre

RECOMMANDÉS POUR VOUS


27 février 2024

Québec investit 830 000 $ pour une nouvelle formation à l'École d'Entrepreneurship de Beauce

Le ministre de l’Économie, de l’Innovation et de l’Énergie du Québec, Pierre Fitzgibbon ainsi que le député de Beauce-Sud, Samuel Poulin, étaient à l'École d'Entrepreneurship de Beauce (EEB), ce mardi 27 février, pour annoncer une nouvelle formation pour les repreneurs d'entreprise et les cédants.  Cette aide financière, versée directement à ...

23 février 2024

Journée nationale de l’érable: le projet de loi franchit une première étape

Le projet de loi, visant à désigner annuellement chaque 3e dimanche du mois d’octobre comme Journée nationale de l’érable au Québec, a franchi une première étape, mercredi, sur le parquet du Salon Bleu de l’Assemblée nationale. Le document a obtenu une adoption du principe, poussé par l'instigateur de la démarche, le député de Beauce-Sud, Samuel ...

19 février 2024

Élections Québec va enquêter sur des dons faits à la CAQ

Élections Québec va enquêter sur deux dons de 100 $ effectués par un couple endeuillé qui voulait rencontrer la ministre des Transports, Geneviève Guilbault, lors d’un cocktail de financement.    «Des informations publiques nous laissent croire que les deux contributions auraient été faites en échange d’une contrepartie, rendant ainsi ces ...