Publicité

24 août 2020 - 15:15

Un nouveau chef du parti conservateur

Richard Lehoux se range derrière Erin O'Toole

François Provost

Par François Provost, Journaliste

Toutes les réactions 2

Le député de Beauce, Richard Lehoux, a appelé le nouveau chef du parti conservateur, Erin O’Toole, ce matin afin de lui assurer de son entière collaboration.

Malgré que les résultats du vote ont tardé à sortir en raison d’un cafouillage technique, le parti conservateur du Canada a annoncé qu’Erin O’Toole sera le nouveau chef du parti vers 1h30 ce matin.

Au mois de juillet, Richard Lehoux, qui avait donné son appui à Peter Mackay, opposant de M. O’Toole dans cette course à la chefferie, confirme à EnBeauce.com qu’il travaillera en entière collaboration avec M.O’Toole dans l’objectif principal de « sortir Justin Trudeau et développer un vrai plan économique ».

« Je suis convaincu que M. Toole comprend la réalité des Beaucerons. Il est très sensible à la ruralité, il a demeuré dans plusieurs endroits au Canada. J’en avais parlé autant avec M. O’Toole que M. Mackay, et ils avaient cette préoccupation, sur un enjeu qui est très important pour moi, qui est le développement régional », explique Richard Lehoux.

Selon lui, le parti conservateur avait deux excellents candidats en la présence de Erin O’Toole et Peter Mackay.

« Le rôle important que notre chef a actuellement est d’être rassembleur, et je crois que cette qualité, par son allocation d’hier soir, M. O’Toole, il l’a très bien démontré

M. Lehoux souligne que le travail principal du nouveau chef et du parti conservateur et de développer un plan de relance économique dans le contexte de pandémie de COVID-19.

« Il faut avoir une vision de comment repartir le développement économique, donner un souffle à l’économie canadienne. Avec M. O’Toole, je crois, nous sommes dans la bonne direction ».

Le député de Beauce précise que l’enjeu du développement économique est d’autant plus important dans la région, étant donné que, malgré un taux de chômage élevé en raison de la pandémie, la pénurie de main-d’oeuvre se fait encore vivre intensément en Beauce et affecte plusieurs entreprises et industries de la région.

Vous avez un scoop
Vous oeuvrez dans le monde de la politique en Beauce depuis 20 ou 30 ans ? Vous êtes maire de votre municipalité en Beauce et êtes âgés de moins de 25 ans ou de 30 ans ? Vous êtes une personnalité du monde politique beauceron qui se démarque par l'une ou l'autre de ces particularités ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)

  • * Monsieur le député Lehoux, voici ci-après copie d’un extrait de l’édition de EnBeauce, du 17 juillet dernier, et qui parle de lui-même :

    🔷 - «  Pour moi, Peter MacKay est le candidat le plus rassembleur [...] Après lui avoir parlé à plusieurs reprises, M. MacKay est celui qui comprend le mieux les enjeux concernant la ruralité et la réalité des Beaucerons », a-t-il expliqué.  »

    Je respecte votre opinion mais je ne peux la partager.

    Votre attitude me fait penser à mon défunt grand-père maternel, forgeron de son métier, et qui a dû fermer boutique vers 1950 parce que notamment la Beauce, elle aussi, était rendue ailleurs !

    Même si j’habite la ville de Québec, ça me fait mal de constater que vous donnez nettement l’impression de contribuer à perpétuer l’image d’une société du passé alors que la Beauce est résolument non seulement de son époque mais bien de son siècle.

    À preuve, je lisais récemment sur ce site des nouvelles ou reportages portant notamment sur deux fleurons de la Beauce, en l’occurrence monsieur Dutil de Canam et la firme Pomerleau.

    Comprenons-nous bien. Je n’ai rien contre le monde agricole beauceron toutefois il est indéniable que les privilèges des quotas va inévitablement disparaître un jour.

    À ce titre, le candidat Bernier, battu par vous, aura eu le courage de parler Vrai. Un jour va nécessairement arriver où ce monde agricole du passé, au lieu de se préparer à ce jour fatidique, va se retrouver avec rien devant lui et ce ne sera certes pas la faute de monsieur Maxime Bernier, que soit dit en passant je n’ai pas appuyé; en effet je n’ai pas voté pour son candidat.

    Le but premier de votre parti ne devrait pas d’avoir comme obsession d’attaquer bassement notre premier ministre actuel monsieur Trudeau mais d’abord et avant tout de parler Vrai, pour le bénéfice de vos commettants !

    Bonne réflexion.

    André - 2020-08-25 00:49
  • Comme tout bon politicien on se range tout le temps avec le gagnant. Il y a un nom pour ça que je vais m'abstenir de nommer. M. Lehoux vous devriez avoir l'audace et le courage de dire les vraies choses comme m. André écrivait. Je suis un ancien militaire et dire la vérité aura toujours sa place. J'aime mieux qu'on me déteste ou qu'on ne respecte pas mon opinion parce que j'ai dit la vérité que parce que je ne dis pas la vérité tôt ou tard vous serez rattrapé par la vérité et jugé. À ce moment vous n'aurez pas d'excuses.

    Claude - 2020-08-25 14:55