Publicité

4 octobre 2020 - 17:00

Facebook du Premier ministre

François Legault s'est exprimé aujourd'hui pour la journée de commémoration des femmes et des filles autochtones disparues et assassinées

Léa Arnaud

Par Léa Arnaud, Journaliste

Le premier ministre a exprimé aujourd'hui sur sa page Facebook, sa volonté de faire évoluer les choses contre le racisme auquel doivent faire face les autochtones, à l'occasion de cette journée de la journée de commémoration des femmes et des filles autochtones disparues et assassinées.

« Aujourd’hui, c’est la journée de commémoration des femmes et des filles autochtones disparues et assassinées. On a un devoir de mémoire envers elles.

Ça tombe quelques jours seulement après un événement qui nous a tous profondément choqués : la mort de Joyce Echaquan et le racisme qu’elle a dû subir. L’enregistrement de ses derniers moments donne des frissons. Aucun être humain ne devrait être traité comme ça.

On a demandé la tenue d’une enquête publique du Coroner pour faire la lumière sur cette tragédie.

J’ai pu discuter avec le conjoint de Joyce cette semaine. Je lui ai offert mes condoléances au nom du peuple québécois.

Comme vous le savez, j’ai deux fils. Bien franchement, je ne pourrais jamais imaginer qu’une chose pareille leur arrive.

Pourtant, il ne devrait pas y avoir de différence entre le traitement que reçoivent mes fils et les femmes autochtones comme Joyce. Ce sont tous des êtres humains qui ont droit à la même dignité et au même respect.

Malheureusement, la réalité ne correspond pas à ce principe. Même au Québec. Même en 2020. La réalité, c’est qu’il y a encore du racisme envers les autochtones chez nous. On ne peut pas accepter ça.

Pour changer les choses, on doit d’abord travailler avec les nations autochtones. On doit s’entendre pour développer des relations de respect mutuel et pour grandir ensemble comme peuples. J’ai la volonté de le faire. Je leur tends la main.

On doit aussi combattre le racisme partout où il se trouve. Qu’on soit d’origine autochtone ou non, on est tous des êtres humains et on a tous droit à notre dignité. Comme gouvernement, c’est notre devoir de garantir ça. Je suis sincèrement déterminé à poser des gestes concrets pour améliorer la situation.

On doit ça à Joyce. On doit ça à toutes les femmes et les filles autochtones disparues ou assassinées. »

Vous avez un scoop
Vous oeuvrez dans le monde de la politique en Beauce depuis 20 ou 30 ans ? Vous êtes maire de votre municipalité en Beauce et êtes âgés de moins de 25 ans ou de 30 ans ? Vous êtes une personnalité du monde politique beauceron qui se démarque par l'une ou l'autre de ces particularités ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.