Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Facebook du Premier ministre

François Legault s'est exprimé aujourd'hui pour la journée de commémoration des femmes et des filles autochtones disparues et assassinées

durée 17h00
4 octobre 2020
Léa Arnaud
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Léa Arnaud, Journaliste

Le premier ministre a exprimé aujourd'hui sur sa page Facebook, sa volonté de faire évoluer les choses contre le racisme auquel doivent faire face les autochtones, à l'occasion de cette journée de la journée de commémoration des femmes et des filles autochtones disparues et assassinées.

« Aujourd’hui, c’est la journée de commémoration des femmes et des filles autochtones disparues et assassinées. On a un devoir de mémoire envers elles.

Ça tombe quelques jours seulement après un événement qui nous a tous profondément choqués : la mort de Joyce Echaquan et le racisme qu’elle a dû subir. L’enregistrement de ses derniers moments donne des frissons. Aucun être humain ne devrait être traité comme ça.

On a demandé la tenue d’une enquête publique du Coroner pour faire la lumière sur cette tragédie.

J’ai pu discuter avec le conjoint de Joyce cette semaine. Je lui ai offert mes condoléances au nom du peuple québécois.

Comme vous le savez, j’ai deux fils. Bien franchement, je ne pourrais jamais imaginer qu’une chose pareille leur arrive.

Pourtant, il ne devrait pas y avoir de différence entre le traitement que reçoivent mes fils et les femmes autochtones comme Joyce. Ce sont tous des êtres humains qui ont droit à la même dignité et au même respect.

Malheureusement, la réalité ne correspond pas à ce principe. Même au Québec. Même en 2020. La réalité, c’est qu’il y a encore du racisme envers les autochtones chez nous. On ne peut pas accepter ça.

Pour changer les choses, on doit d’abord travailler avec les nations autochtones. On doit s’entendre pour développer des relations de respect mutuel et pour grandir ensemble comme peuples. J’ai la volonté de le faire. Je leur tends la main.

On doit aussi combattre le racisme partout où il se trouve. Qu’on soit d’origine autochtone ou non, on est tous des êtres humains et on a tous droit à notre dignité. Comme gouvernement, c’est notre devoir de garantir ça. Je suis sincèrement déterminé à poser des gestes concrets pour améliorer la situation.

On doit ça à Joyce. On doit ça à toutes les femmes et les filles autochtones disparues ou assassinées. »

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Les Canadiens blâment Trump pour les événements du 6 janvier 2021, révèle un sondage

Un nouveau sondage révèle qu'un Canadien sur trois suit attentivement les audiences de la commission d’enquête chargée de faire la lumière sur l’assaut du Capitole le 6 janvier 2021, aux États-Unis, et que près des trois quarts des Canadiens blâment le président Donald Trump pour ce qui s'est passé. Ce nouveau sondage Léger, mené en ligne en août ...

Protection du français: le Bloc fera passer un «test» aux partis fédéraux

Les partis fédéraux passeront mercredi un «test de cohérence» lorsqu'ils voteront sur un projet de loi visant à mieux protéger la langue française, estime le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet. Les autres partis politiques sont «toujours prêts» à faire des énoncés de principes, a-t-il noté en entrevue avec La Presse Canadienne. Or, ...

durée Hier 15h00

Fonctionnaires fédéraux: Ottawa a déposé de nouvelles offres

Le gouvernement fédéral vient de revoir à la hausse les augmentations de salaire qu'il offre aux fonctionnaires fédéraux, dans le cadre des négociations pour le renouvellement de leurs conventions collectives. L'Alliance de la fonction publique du Canada, dont 120 000 membres sont concernés, a fait savoir que le gouvernement avait déposé de ...