Publicité

6 octobre 2020 - 09:00

Traçage des cas positifs

François Legault demande aux Québécois d'installer l'Alerte COVID

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Toutes les réactions 1

Hier en fin de journée, le premier ministre du Québec, François Legault a invité les Québécois à télécharger l’application de traçage Alerte COVID.

Celle-ci vise à faciliter la localisation des gens qui pourraient être atteints de cette maladie après avoir été en contact avec une personne infectée. 

Concrètement, l’application installée sur un téléphone portable permet à toute personne qui l’utilise d’être avisée qu’elle a été en contact avec une personne ayant eu un diagnostic positif récemment. 

« Je vous rassure, l’application est très simple à télécharger, elle est anonyme et gratuite. Le plus important, c’est surtout qu’elle n’utilise pas les données personnelles de l’utilisateur, ce qui réduit très largement les risques de piratage. Si on l’a sur notre téléphone cellulaire et que nous entrons un code fourni par la centrale d’appel de la Direction de santé publique après un diagnostic positif, elle enverra une alerte à tous les autres utilisateurs de cette application croisés au cours des deux dernières semaines », image le premier ministre qui a lui-même installé l’application sur son téléphone mobile personnel lors du point de presse. 

6 % des décès évités 
Selon les données fournies par le gouvernement du Québec, 76% des citoyens du Québec possèdent un téléphone portable et pourraient, s’ils le veulent, télécharger l’application. « Une récente étude a démontré que si 15 % des citoyens l’utilisent, en parallèle des moyens mis en place par la Santé publique (distanciation et traçage des cas à la main), on peut réduire la propagation de la maladie de 8 % et diminuer les décès de 6%. On demande donc à tous ceux qui possèdent un cellulaire de la télécharger et d’inciter leurs proches à faire de même. C’est une question de vie ou de mort », ajoute-t-il. 

Des décisions difficiles 

M. Legault est revenu sur les décisions difficiles prises plus tôt aujourd’hui par son gouvernement, dont notamment le port du masque obligatoire au secondaire et l’arrêt des sports d’équipe en zone rouge. « Nous sommes conscients que nous demandons aux Québécois de faire des sacrifices, mais notre objectif est de garder les écoles ouvertes. Ce ne sont pas des décisions faciles à prendre, mais nous sommes convaincues qu’elles pourront casser la 2e vague si tout le monde suit les consignes. » 

À ce jour, 822 classes des secteurs privés et publics sont fermées, ce qui représente 2,5 % des élèves du Québec. Le nombre d’écoles fermées à travers la province en raison de la COVID-19 se chiffre à 666.  

Vous avez un scoop
Vous oeuvrez dans le monde de la politique en Beauce depuis 20 ou 30 ans ? Vous êtes maire de votre municipalité en Beauce et êtes âgés de moins de 25 ans ou de 30 ans ? Vous êtes une personnalité du monde politique beauceron qui se démarque par l'une ou l'autre de ces particularités ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Je n'ai pas de téléphone intelligent ,quoi faire
    Merci

    Céline Larochelle - 2020-10-06 17:20