Publicité

14 octobre 2020 - 11:00

Crise du coronavirus

Justin Trudeau laisse tomber les petites entreprises, estime Richard Lehoux

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Toutes les réactions 2

Dans une lettre qu'il vient de faire parvenir aux salles de rédaction des médias régionaux, le député de Beauce sur la scène fédérale, Richard Lehoux, affirme que « les petites entreprises sont laissées pour compte » par le premier ministre canadien, Justin Trudeau, en cette pandémie de la COVID-19.

Le député critique notamment la lenteur et l'accès de certains programmes d'aide mis en place durant la crise alors que la deuxième vague de propagation du virus est bel et bien entamée.

Nous reproduisons ici l'intégrale de la missive envoyée par Richard Lehoux.

Madame, Monsieur, 

Les Beaucerons et les Canadiens font face à des défis uniques pendant la pandémie de COVID-19. Les petites entreprises sont particulièrement touchées. La Beauce étant l’un des berceaux des PME, c’est toute l’économie locale qui s’est écroulée en l’espace de quelques mois. Partout au pays, des dizaines de milliers de petites entreprises n’ont pas accès aux programmes d’aide de Justin Trudeau, et 56 % d’entre elles disent qu’elles auront de la difficulté à faire face à une deuxième vague.  

Octobre est le Mois de la petite entreprise au Canada. Mes collègues conservateurs et moi profitons de cette occasion pour nous engager de nouveau à soutenir les propriétaires de petites entreprises, dont ceux de la Beauce, tout en soulignant comment, sous Justin Trudeau, les petites entreprises sont laissées pour compte.

Par exemple, le programme d’aide au loyer est expiré. 90 % des petites entreprises n’y ont pas eu accès, et l’aide aurait dû être offerte directement aux petites entreprises – pas aux propriétaires – pour que les locataires puissent payer leur loyer.  

De plus, la mise en œuvre de la subvention salariale a été trop lente. De nombreuses entreprises n’ont pas pu attendre et ont dû fermer leurs portes définitivement. Ce sont les propriétaires de petites entreprises et les conservateurs qui ont obligé le gouvernement Trudeau à l’augmenter de 10 % à 75 %.

Finalement, le Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes (CUEC) a aussi affiché d’importants retards. Il fallait six semaines pour être admissible, et une entreprise sur cinq était exclue en raison de l’exigence d’avoir un compte commercial. De plus, le numéro de téléphone mis en place pour que les entreprises puissent avoir de l’aide et un suivi de leur demande a connu d’immenses lacunes. Plusieurs de ces entreprises, impuissantes, ont justement appelé à l’aide mon équipe au courant de l’été et continuent de le faire.

Alors que nous entrons dans la deuxième vague, il est clair que Justin Trudeau ignore les petites entreprises et les travailleurs qu’elles emploient, partout au pays.

La reprise économique du Canada est directement liée à la réussite des petites entreprises. Elles sont le pilier de nos communautés et, sous le leadership d’Erin O’Toole, les conservateurs vont s’assurer qu’elles ont le soutien dont elles ont besoin.

Cordialement,

Richard Lehoux
Député de Beauce

Vous avez un scoop
Vous oeuvrez dans le monde de la politique en Beauce depuis 20 ou 30 ans ? Vous êtes maire de votre municipalité en Beauce et êtes âgés de moins de 25 ans ou de 30 ans ? Vous êtes une personnalité du monde politique beauceron qui se démarque par l'une ou l'autre de ces particularités ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Certe Justin Trudeau n'est vraiment pas un exemple à suivre... Mais vous M. Lehoux qu'avez vous fai? à part abandonner les Beaucerons au jour 1

    Mike - 2020-10-15 08:56
  • ✳️ Monsieur le député fédéral🇨🇦 Richard Lehoux

    🔶 Même si je ne demeure pas dans votre comté, j’apprécierais connaître votre position eu égard à mon commentaire dans la section de ce « journal web » au sujet de la résistance populaire à se prévaloir de l’offre du gouvernement fédéral🇨🇦 de télécharger gratuitement le programme d’Alerte COVID-19 ❓

    🔶 Sans limiter ce qui précède, j’apprécierais que vous versiez votre commentaire dans la même section où apparaît le mien et ce.... avant les calendes grecques.

    🔶 À défaut de fournir votre commentaire de façon diligente, que devrez-je en conclure ❓

    André - 2020-10-19 13:23