Publicité

7 décembre 2020 - 12:50 | Mis à jour : 12:51

La vaccination pourrait commencer dès la mi-décembre

249 000 doses de vaccin attendues dès la semaine prochaine au Canada

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Des Canadiens plus vulnérables face à la COVID-19 pourraient être vaccinés dès la semaine prochaine. C’est ce qu’a affirmé le premier ministre Justin Trudeau lors de son point de presse de ce lundi 7 décembre à 11h30.

Si cette affirmation se concrétise, cela signifie que le Canada va devancer son plan de vaccination qui devait débuter dès les premiers jours de 2021.

« Si Santé Canada approuve le candidat-vaccin de Pfizer cette semaine, le processus de livraison aux provinces pourra s’enclencher. D’ici la fin de décembre, nous en recevrons 249 000 doses et le comité consultatif d’immunisation décidera où seront acheminées ses premières doses.Cela signifie donc que, conditionnellement à l’approbation du vaccin par Santé Canada, les Canadiens les plus vulnérables pourraient recevoir une première dose de deux dès la semaine prochaine », a imagé M. Trudeau.

Un vaccin, deux doses

Rappelons que le candidat-vaccin de Pfizer devra être administré en deux doses, à quelques semaines d’intervalle. En plus, de devoir être conservé à une température de -80 degrés, un facteur qui complique la logistique de livraison. « Depuis le début de la crise actuelle, notre gouvernement travaille pour protéger les Canadiens, soit en se procurant du matériel de protection, des tests ou encore par le biais de programmes de soutien financier. Il y a une semaine et demie, nous avons mis en place le Centre national des opérations qui est appuyé par les Forces armées canadiennes. La mission de cette instance est de superviser les opérations de livraison du vaccin auprès des provinces. Nous faisons face au plus défi d’immunisation au pays », ajoute-t-il.

M. Trudeau a précisé qu’en plus de 249 000 doses attendues en 2021, ce sont des milliers d’autres qui arriveront au pays en 2021.  « Nous travaillons en collaboration avec l’armée et Santé Canada pour préparer les 14 sites de vaccination officiels du pays. Ceux-ci seront situés en centre urbain afin d’être facilement accessibles pour les opérations de livraison, mais aussi pour tous les Canadiens. »

Un très court délai entre la livraison et la vaccination

Si la livraison du vaccin est prévue à la mi-décembre, qu’en est-il des premières doses administrées? « Il y aura seulement quelques jours, un ou deux, de délai entre la livraison et la vaccination. Il y a seulement quelque étapes à franchir dès la réception du vaccin, soit le déballage, la manutention, le dégel et le mixage », a précisé le major général Dany Fortin des Forces Armées canadienne.

M. Trudeau a précisé que le vaccin livré sera sûr et sécuritaire. « Nous sommes reconnus comme un pays où les standards d’approbation sont très élevés et ce vaccin ne fera pas exception à la règle. Nous avons aussi plusieurs autres ententes avec d’autres entreprises qui sont en bonne voie de faire approuver un candidat-vaccin dont Moderna », a-t-il mentionné.

Des doses prioritaires aux Premières nations

En raison de l’éloignement de plusieurs communautés autochtones, ce qui complique la livraison, M. Trudeau a précisé que celles-ci auront priorité sur les premières doses qui seront livrées en 2020.

Enfin, il a tenu à lancer un dernier message aux Canadiens. « Ce n’est pas parce que le vaccin est à nos portes qu’il faut relâcher nos moyens de protection Continuez de porter le masque, lavez-vous les mains pendant 20 secondes régulièrement et gardez vos distances. C’est la seule façon de protéger vos proches et ceux que vous aimez. »

Vous avez un scoop
Vous oeuvrez dans le monde de la politique en Beauce depuis 20 ou 30 ans ? Vous êtes maire de votre municipalité en Beauce et êtes âgés de moins de 25 ans ou de 30 ans ? Vous êtes une personnalité du monde politique beauceron qui se démarque par l'une ou l'autre de ces particularités ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.