Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Le ministre Christian Dubé de passage en Beauce

COVID-19: ouverture d'une clinique de dépistage à Saint-Georges

durée 16h15
15 avril 2021
6ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Sylvio Morin
email
Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Devant l'urgence de la situation et compte tenu des demandes répétées pour que cela se fasse, une 3e clinique de dépistage à la COVID-19 ouvrira ses portes en Beauce la semaine prochaine.

C'est ce qu'a annoncé le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, au cours d'une mêlée de presse concernant la situation actuelle du coronavirus sur le territoire du CISSS de Chaudière-Appalaches, qu'il a tenue en début d'après-midi aux installations du CLSC de Beauceville, où se trouve la première des deux cliniques de dépistage de la région. L'autre en opération est à Saint-Benoît-Labre.

La clinique de Saint-Georges prendra place dans les anciens locaux du magasin informatique Visionic, sis sur la boulevard Lacroix, à l'intersection de la Route 204, près du commerce Canadian Tire, a confirmé le pd-g par intérim du CISSS de Chaudière-Appalaches, Patrick Simard, qui était aussi présent à la rencontre de presse. La date précise d'ouverture n'est toutefois pas encore connue.

Cela permettra sans doute de mieux répondre au message lancé aujourd'hui à la population beauceronne par le ministre Dubé d'accélérer le dépistage compte tenu de la situation qu'il estime être « critique.».

« Je constate que beaucoup de gens arrivent sur le tard pour savoir s'ils ont attrapé la maladie. Venez vous faire dépister le plus rapidement possible », a-t-il dit car c'est la meilleure « arme » pour bien saisir le nombre de cas et évaluer la propagation. « Je crois que les Beaucerons sont en train de prendre conscience de la gravité de la situation car la maladie est plus virulente », a indiqué M. Dubé en substance.

Il a aussi réitéré l'appel de se faire administrer, sans rendez-vous, le vaccin AstraZeneca, pour lequel l'engouement de la première semaine de disponibilité est vite retombé presqu'à plat alors que plusieurs doses ne trouvent pas preneur.

Par ailleurs, pour ce qui ait de la vaccination en entreprises, le ministre n'avait pas de nom d"industrie ou de manufacture de la Beauce qui étaient prêtes pour l'instant à prendre le relais en la matière pour une question d'organisation, notamment en ce qui concerne la formation du personnel de vaccination. « On est loin d'être prêt mais j'espère que cela pourra se faire lors de l'annonce de la 2e phase. »

Sur ce dernier aspect, les députés de Beauce-Sud et de Beauce-Nord, Samuel Poulin et Luc Provençal, ont indiqué que des discussions avaient quand même lieu « depuis des mois » avec des gens d'affaires de la région pour examiner la question.

« Il faut comprendre que c'est toutefois un engagement très important que doivent prendre les entreprises si elles embarquent là-dedans. Elles doivent assurer la vaccination aussi pour l'entourage et être en mesure de pouvoir administrer la 2e dose «, de faire remarquer le député Poulin.

Pour Beauce-Nord, deux entreprises ont jusqu'ici levé la main, a fait savoir Luc Provençal mais aucun des deux élus n'était en mesure de donner un échéancier précis de cette vaccination dans des entreprises de chez-nous.

commentairesCommentaires

6

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

  • S
    Sophie
    temps Il y a 2 ans
    ca fait longtemps quil y aura pa ls eu de quoi d'utile dans ces locaux
  • ADQ
    André de Québec
    temps Il y a 2 ans

    ❇️ On avait l’intention de faire des saucettes en Beauce de juin à septembre, quitte à se contenter de take-out durant nos périples.

    ❇️ Mais à voir et à regretter l’attitude négative de beaucoup trop de Beaucerons face à la pandémie, on vient de décider d’annuler tout ça.

    ❇️ On va regarder ailleurs.

    ❇️ Ma défunte mère Beauceronne ne serait pas fière de beaucoup d’entre-vous.

  • F
    Francis
    temps Il y a 2 ans
    lorsqu'il reste des vaccins en fin de journée, les responsables devraient ouvrir la vaccination aux professeurs et aux commis d'épicerie sans rendez-vous.
    La on verrais vraiment ceux qui se ferais vacciner.
  • ADQ
    André de Québec
    temps Il y a 2 ans

    ➡️ à « Francis »

    ❤️ Je vous appuie à 100%. En sus, votre idée est à la fois simple, porteuse et facilement gérable.

    ❤️ Vous me redonnez espoir dans les Beaucerons.
  • C
    Carolyne
    temps Il y a 2 ans
    Il était grand temps!! Au lieu de nous faire voyager à Thetford ou Beauceville.... Incroyable on est le grand bassin de population de la région et ils mettaient les cliniques de dépistage à l'extérieur de Beauce-Sud...
  • ADQ
    André de Québec
    temps Il y a 2 ans

    🆘 Ma conjointe m’informe d’une manifestation ce samedi à St-Georges de Beauce à l’encontre des mesures sanitaires instituées par le gouvernement Legault.

    🟪 La question qui tue :

    🔳 On jase, comme çà❗️
    🔳 En supposant que ce serait légal à tous égards, seriez--vous d’accord pour vous voir refusé l’accès à quelqu’aide médicale dans le cadre pandémique actuel, vu votre prise de position inébranlable ci-haut sommairement décrite❓


AFFICHER PLUS AFFICHER MOINS

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Un montant de 150 000 $ pour électrifier le transport scolaire dans Beauce-Nord

Le député de Beauce-Nord, Luc Provençal, a annoncé, au nom de la vice-première ministre et ministre des Transports et de la Mobilité durable, Geneviève Guilbault, ainsi que du ministre de l’Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs, Benoit Charette, un investissement de 150 000 $ dans sa circonscription ...

durée Hier 17h00

Les infirmières praticiennes spécialisées pourront prendre en charge des patients

Certaines infirmières praticiennes spécialisées en soins de première ligne pourront commencer dès la semaine prochaine à prendre en charge les personnes qui s'inscrivent au guichet d'accès à un médecin de famille. C'est ce qu'a annoncé jeudi le ministre de la Santé, Christian Dubé, qui a présenté ce changement comme une façon d'offrir aux ...

10 avril 2024

Les groupes de défense collective des droits interpellent la ministre Rouleau

Des représentants des groupes de défense collective des droits des régions de Québec et Chaudière-Appalaches se sont rassemblés, ce matin, devant les bureaux de la ministre responsable de la Solidarité sociale et de l'Action communautaire, Chantal Rouleau, pour dénoncer le sous-financement chronique de leurs organisations.  Qui plus ...