Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

La quatrième vague qui débute sera celle des non-vaccinés selon lui

Passeport vaccinal : Legault sent un appui très majoritaire de la population

durée 16h15
11 août 2021
1ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Jean-Francois Desbiens
email
Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Les récalcitrants devront s’y faire : Québec ne reculera pas et compte toujours imposer un passeport vaccinal obligatoire dans les lieux à haut risque de transmission de la COVID-19, tels que les restaurants, les bars, les salles de sport et les événements grand public en septembre.

Alors qu’il était interrogé pour la première fois depuis son retour de vacances dans le cadre d’une mêlée de presse diffusée depuis un marché d’agriculteurs à Québec ce midi, le premier ministre François Legault a déclaré que son gouvernement avait la légitimité d’avoir imposé cette mesure compte tenu de la hausse importante des cas dans la province, sans d’abord avoir consulté le Parlement.

« On sent actuellement qu’il y a un appui très majoritaire dans la population pour le passeport vaccinal, a mentionné M. Legaut. On pense que c’est un moindre mal pour éviter le reconfinement de certaines activités non essentielles. »

Le premier ministre a aussi appelé à la prudence avec les opposants à cette mesure et à la vaccination, qui pourraient influencer la population selon lui en utilisant des arguments non fondés, ajoutant « qu’un moment donné, il faut suivre la science. »

La quatrième vague qui débute sera celle des non-vaccinés a souligné François Legault, parce que sont surtout des personnes qui ne sont pas vaccinées qui se retrouvent actuellement à l’hôpital, appelant à nouveau les Québécois à recevoir leurs deux doses de vaccin le plus tôt possible.

Sécurité
Questionné sur la présence hier d’un manifestant anti-masque lors d’un point de presse du ministre Christian Dubé, le premier ministre s’est dit mécontent d’avoir vu qu’il avait déjoué la sécurité.

« Elle va être renforcée pour éviter que ça se produise. »

Enfin concernant l’installation de détecteurs de la qualité de l’air dans toutes les classes des écoles, François Legault a assuré que ce sera fait comme promis d’ici la fin du mois de décembre.

« L’air dans nos classes a été vérifié et il n’y a pas de risque pour nos enfants, a lancé M. Legault. Le Québec doit être un des seuls endroits au monde où on parle de ce sujet-là et pourtant, il n’y a pas plus de problèmes avec l’air dans nos classes qu’ailleurs dans le monde. L’Opposition en a fait un débat exagéré. »

50 % plus de nouveaux cas depuis 24 heures
Signalons en terminant que la province enregistre aujourd’hui une hausse de 50 % des nouveaux cas de COVID-19 depuis 24 heures.

Ils sont passés de 234 à 365, il y a un nouveau décès et 67 hospitalisations, soit une augmentation de 4 par rapport à la veille

commentairesCommentaires

1

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

  • M
    Marcel
    temps Il y a 2 ans
    Il s'imagine que tout le monde est pour comme le reste

RECOMMANDÉS POUR VOUS


15 juin 2024

Plus de 211 000 $ octroyés pour des projets etcheminois

Faisant suite au conseil des maires du 12 juin 2024, la MRC des Etchemins a annoncé des subventions totalisant plus de 211 000 $ accordées pour soutenir différents projets sur son territoire. Parallèlement, la MRC a également annoncé l’embauche de deux nouveaux employés, faisant déjà partie de l’équipe depuis quelques semaines ainsi qu'une aide ...

1 juin 2024

Le gouvernement fédéral affiche un déficit de 50,9 milliards $ en 2023-2024

Le gouvernement fédéral a terminé l’exercice 2023-2024 avec un déficit de 50,9 milliards $. À la même période d’avril à mars de l'exercice précédent, le déficit avait été de 41,3 milliards $. Les recettes publiques ont augmenté de 13,7 milliards $, ou 3,2 %, pour atteindre 444,8 milliards $, reflétant une hausse des recettes de l'impôt sur le ...

29 mai 2024

«Je dois mettre de l’avant les intérêts supérieurs de notre région» — Samuel Poulin

Le député de Beauce-Sud, Samuel Poulin, a réagi aux récentes déclarations de l'Union des producteurs agricoles concernant le prolongement de l'autoroute 73 sur le territoire de la ville de Saint-Georges. « Nous avons respecté notre engagement et je suis allé chercher les sommes pour le prolongement de l’autoroute 73. C’est suivant les pressions ...