Publicité

5 décembre 2021 - 15:15 | Mis à jour : 15:15

Chef du Parti populaire du Canada

Maxime Bernier obtient 96% d'appui

Par La Presse Canadienne

Toutes les réactions 2

Sans surprise, Maxime Bernier demeure chef du Parti populaire du Canada (PPC).

Près de 96 % des voix exprimées lors d’un vote de confiance étaient en faveur du maintien de M. Bernier à la tête du Parti populaire du Canada (PPC).

Amorcé le 12 novembre, le vote s’est terminé vendredi et n’était ouvert qu’aux membres ayant une adhésion valide au parti en date du 20 septembre. Au total, le PPC a indiqué que 15 454 votes ont été exprimés, représentant près des trois cinquièmes des électeurs admissibles.

M. Bernier a publié une déclaration disant qu’il considère les résultats comme un signe d’unité au sein du parti qu’il a fondé il y a trois ans à la suite de son départ très médiatisé du Parti conservateur du Canada.

Il a ajouté qu’il prévoit désormais utiliser son nouveau mandat de chef pour préparer le parti aux prochaines élections générales, quelle que soit la date où elles auront lieu.

L’élection d’automne était la deuxième à laquelle le PPC a pris part depuis sa fondation, et la deuxième à laquelle il n’a pas réussi à remporter un siège à la Chambre des communes.

Après avoir présenté, en 2019, une plateforme visant la réduction draconienne des niveaux d’immigration et le retrait de l’accord de Paris sur le climat, le parti s’est vigoureusement opposé aux restrictions liées à la pandémie de COVID−19 et aux passeports vaccinaux pendant la campagne de 2021.

Le parti a recueilli moins de 2 % du vote populaire en 2019, mais a plus que doublé sa part des bulletins à l’échelle nationale lors du scrutin du 20 septembre dernier, ce qui a possiblement coûté quelques sièges aux conservateurs, en divisant les voix des électeurs à la droite du spectre politique.

Une analyse du professeur d’économie de l’Université de Calgary, Trevor Tombe, a laissé entendre qu’il y avait 25 sièges pour lesquels les votes pour les conservateurs et pour le PPC combinés étaient supérieurs au résultat du vainqueur.

Vous avez un scoop
Vous oeuvrez dans le monde de la politique en Beauce depuis 20 ou 30 ans ? Vous êtes maire de votre municipalité en Beauce et êtes âgés de moins de 25 ans ou de 30 ans ? Vous êtes une personnalité du monde politique beauceron qui se démarque par l'une ou l'autre de ces particularités ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Un peu plus de 50% des membres du parti on votés c'est pas beaucoup. Lorsque près de 50% des membres n'ont même pas pris la peine de voter, ça veux dire qu'il y en a une méchante gang qui décrochent. En plus, il n'a jamais été élu chef lors d'un vote en bonne et dû forme, il s'est plutôt autoproclamé chef, comme le font certains gourou de sectes ou dictateurs. Attendons de voir si lui et son parti survivront d'ici la prochaine élection car son parti lui verse un gros 105 000 $ par an pour dire des âneries. C'est une grosse part dans le budget.

    Georges - 2021-12-06 15:15
  • Peu importe, il n’aura plus jamais l’appui des Beaucerons.

    Christian - 2021-12-07 21:14