Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Convoi pour la liberté 2022

Manifestation de camionneurs: Ottawa ne compte pas céder à une « minorité »

durée 18h00
26 janvier 2022
2ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Léa Arnaud
email
Par Léa Arnaud, Journaliste

À propos de la manifestation de camionneurs qui se prépare, le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, estime que « la minorité qui vient à Ottawa ne représente pas le point de vue des Canadiens qui suivent la science et qui font ce qu'il faut pour se protéger. »

Cette manifestation, c’est le Convoi pour la liberté 2022 organisé par des camionneurs qui souhaitent contester la vaccination obligatoire pour traverser des États-Unis au Canada.

Interrogé à ce sujet lors d'une conférence de presse en fin d'après-midi, Justin Trudeau a maintenu son discours sur le fait que la solution pour se sortir de la pandémie de COVID-19 est la vaccination et il n’envisage pas de changer d’avis. Il était présent pour faire état de la position du Canada par rapport à l'Ukraine et était accompagné de la Vice-première ministre Chrystia Freeland et de la ministre des Affaires étrangères du Canada, Mélanie Joly.

« La réalité c’est que plus de 90 % des camionneurs au Canada sont vaccinés, comme presque 90 % de notre population », a-t-il précisé. « En tant que leader du gouvernement, je reste axé sur la défense des Canadiens qui ont fait tant de sacrifices au cours des dernières années pour protéger les travailleurs de première ligne, pour protéger les travailleurs de la santé et protéger les camionneurs qui amènent les aliments aux épiceries. »

Le premier ministre juge que les propos que tiennent certaines personnes associées à cet événement sont inacceptables pour la vaste majorité des Canadiens.

Rappelons que les manifestants partiront de trois postes frontaliers au Québec le 28 janvier au matin pour se rejoindre vers le milieu de l’après-midi dans le secteur de l’autoroute 40 à Vaudreuil avant de continuer leur chemin jusqu’à la capitale canadienne le lendemain. Ils iront alors manifester sur la Colline parlementaire afin de démontrer leur désaccord face à cette nouvelle loi instaurée par le fédéral. Le but de cette mesure est d’éviter la quarantaine de deux semaines et de passer un test de dépistage pour la COVID-19 avant la traversée de la frontière.

À lire également

Manifestation de camionneurs prévue le 28 janvier

commentairesCommentaires

2

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

  • S
    secret
    temps Il y a 2 ans
    Le but es bien au delà de ce que vous en dite. Le but es de permettre au Canadien d'avoir a nouveau le droit de choisir ou non le vaccin et de ne pas être discriminé si ce dernier ne le désir pas.
  • L
    linda
    temps Il y a 2 ans
    La quarantaine et le vaccin ne sont pas les seul choses que les camionneurs réprimande. Il est faux de penser qu'il le font que pour eux… Ils défendent nos droit et liberté. Ils veulent faire comprendre que sans eux nous ne sommes pas grand choses… Avec toutes les mesures mise en place pour battre le "virus" nous avons perdu tout sens d'humanité. Les camionneurs sont les seuls qui se battent pour nos droit et pour le retour à la normal. Il faut comprendre qu'aujourd'hui le gouvernement ne bat plus contre le covid-19 mais contre une partie de son peuple qui ont des opinion et pensées différentes d'eux. Le convoi est un moyen de rappeler que toute les décisions prisent par le gouvernent à des impacts pour touts le monde, vacciner ou non…

RECOMMANDÉS POUR VOUS


15 juillet 2024

Les 13 premiers ministres des provinces et territoires se rencontrent à Halifax

Les premiers ministres du Canada seront à Halifax lundi pour entamer trois jours de réunions dans la capitale de la Nouvelle-Écosse. Le premier ministre de la Nouvelle-Écosse, Tim Houston, qui est l'actuel président du Conseil de la fédération, accueillera l'événement au centre-ville. M. Houston a déclaré aux journalistes après une réunion du ...

12 juillet 2024

Impasse dans les négos de la FIQ; moyens de pression plus lourds en septembre

La FIQ constate «l'impasse» dans ses négociations avec Québec. Elle envisage de recourir de nouveau à des moyens de pression plus lourds, incluant la grève, dès le mois de septembre. La Fédération interprofessionnelle de la santé (FIQ), qui représente 80 000 infirmières, infirmières auxiliaires et autres professionnelles en soins, a tenu cette ...

11 juillet 2024

Le Canada devrait atteindre la cible de dépenses en matière de défense en 2032

Après des jours de pression de la part des alliés de l'OTAN lors du sommet annuel à Washington, le premier ministre Justin Trudeau a indiqué jeudi que le Canada «s'attend pleinement» à atteindre l'objectif de dépenses de défense de l'alliance en 2032 – mais le calendrier récemment annoncé par le gouvernement n'est accompagné d'aucun nouveau détail ...