X
Rechercher
Publicité

Prochaines négociations

Secteur public: les trois centrales tentent de reconstituer un front commun

durée 16h15
9 mars 2022
durée

Temps de lecture :

1 minute

Par La Presse Canadienne

Les trois centrales syndicales s’affairent présentement à tenter de reconstituer un front commun en vue de la prochaine négociation du secteur public.

Les ficelles ne sont pas attachées, mais, pour le moment, les discussions ont cours entre la CSN, la CSQ et la FTQ. 

Mais un éventuel front commun pourrait être élargi à d’autres organisations syndicales du secteur public. Certains y sont ouverts, d’autres moins.

En entrevue mercredi, la présidente de la CSN, Caroline Senneville, a affirmé que les discussions à trois étaient même «avancées» au sujet d’un pacte de non−maraudage intersyndical qui mènerait à un front commun.

Le président de la CSQ, Éric Gingras, a confirmé l’existence de discussions à trois, pour le moment. Quant à savoir s’il sera élargi à d’autres organisations, il rappelle que ce ne sont pas les chefs syndicaux qui vont décider, mais les instances qui représentent les membres.

Le président de la FTQ, Daniel Boyer, croit, lui, en «la plus grande alliance possible» dans les secteurs public et parapublic. Il se dit donc ouvert à la présence d’autres organisations syndicales au sein d’un éventuel front commun.

L’APTS, par exemple, aimerait faire partie d’un front commun. Son président Robert Comeau croit que les syndicats ont intérêt à faire preuve de solidarité, non seulement dans les négociations du secteur public, mais aussi face à la refondation annoncée du système de santé.

Lia Lévesque, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Legault veut un «mandat fort» pour pouvoir rapatrier les pouvoirs en immigration

François Legault sollicitera un «mandat fort» lors de la prochaine campagne électorale afin de pouvoir négocier avec Ottawa le rapatriement des pouvoirs en immigration. Le premier ministre a mis de l’avant cette revendication mardi, lors d’un point de presse qu’il a tenu immédiatement après l’adoption du projet de loi 96 visant à protéger la ...

durée Hier 17h00

Ottawa donne le coup d'envoi à des consultations sur les langues officielles

Le gouvernement fédéral a lancé mardi les consultations publiques qui mèneront à l’élaboration du prochain plan d’action en matière de langues officielles devant s’échelonner de 2023 à 2028. La ministre de Langues officielles, Ginette Petitpas Taylor, a qualifié ce futur plan de «principal véhicule de mise en œuvre» du projet de loi C−13 de ...

21 mai 2022

Budget: Québec revoit son déficit à la baisse à 4,6 milliards $

Le gouvernement du Québec revoit à la baisse son déficit budgétaire pour l’année 2021−2022 en raison d’une reprise économique «plus vigoureuse que prévu». Ainsi, le déficit budgétaire du Québec est maintenant estimé à 4,6 milliards $ pour l’année 2021−2022. Le budget déposé le 22 mars prévoyait un déficit de 7,4 milliards $, avant utilisation ...