X
Rechercher
Publicité

Dès le 1er avril

Le Canada n'exigera plus de tests de dépistage pour les voyageurs vaccinés

durée 15h15
16 mars 2022
durée

Temps de lecture :

1 minute

Par La Presse Canadienne

Une source du gouvernement fédéral affirme que les voyageurs vaccinés n’auront plus besoin d’un test de dépistage de la COVID−19 négatif pour entrer au Canada à partir du 1er avril.

La source, qui n’est pas autorisée à parler publiquement du changement de politique à venir, indique qu’une annonce officielle est attendue plus tard cette semaine.

Fin février, le ministre de la Santé, Jean−Yves Duclos, a annoncé que les voyageurs venant au Canada pourraient présenter un test antigénique rapide négatif à la frontière comme alternative à un test moléculaire plus coûteux et plus long.

À ce moment, il avait déclaré qu’il envisagerait d’assouplir davantage les restrictions de voyage liées à la COVID−19 si la situation épidémiologique continuait de s’améliorer, si les hospitalisations diminuaient et si les Canadiens continuaient à recevoir leurs doses de rappel.

Il avait également déclaré que le gouvernement s’éloignerait des restrictions strictes maintenant que le Canada dispose de plus d’outils pour faire face à la pandémie.

Alors que la gestion des cas de COVID−19 au Canada s’est améliorée au cours des dernières semaines, l’Organisation mondiale de la santé affirme que les taux ont commencé à augmenter en Europe et dans d’autres parties du monde.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Projet de loi sur l'aide médicale à mourir: Dubé retire un article controversé

Le ministre de la Santé s’incline devant les critiques et accepte de retirer un article controversé de son projet de loi sur l’élargissement de l’aide médicale à mourir (AMM). Christian Dubé a annoncé jeudi en point de presse à l’Assemblée nationale qu’il renonçait à élargir l’AMM aux personnes souffrant d’un handicap neuromoteur grave, comme la ...

durée Hier 9h00

Legault veut un «mandat fort» pour pouvoir rapatrier les pouvoirs en immigration

François Legault sollicitera un «mandat fort» lors de la prochaine campagne électorale afin de pouvoir négocier avec Ottawa le rapatriement des pouvoirs en immigration. Le premier ministre a mis de l’avant cette revendication mardi, lors d’un point de presse qu’il a tenu immédiatement après l’adoption du projet de loi 96 visant à protéger la ...

24 mai 2022

Ottawa donne le coup d'envoi à des consultations sur les langues officielles

Le gouvernement fédéral a lancé mardi les consultations publiques qui mèneront à l’élaboration du prochain plan d’action en matière de langues officielles devant s’échelonner de 2023 à 2028. La ministre de Langues officielles, Ginette Petitpas Taylor, a qualifié ce futur plan de «principal véhicule de mise en œuvre» du projet de loi C−13 de ...