Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Le retour à l'équilibre budgétaire repoussé en 2029-2030

Budget 2024-2025: Québec priorise la santé et l'éducation

durée 18h00
12 mars 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Sylvio Morin
email
Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Pour 2024-2025, le gouvernement Legault priorisera ses engagements financiers de prestation des services publics, principalement en santé et en éducation, tout en repoussant à 2029-2030 le retour à l'équilibre budgétaire, avec un déficit prévu de 11 milliards $ pour cette année.

C'est du moins le Plan budgétaire du Québec, déposé aujourd'hui par le ministre des Finances, Eric Girard, qui propose des investissements totalisant plus de 8,8 milliards de dollars d'ici cinq ans

Voici quelques points saillants du budget:

— Les revenus devraient croître de 2,4 pour cent par rapport à l’année précédente, pour atteindre 150,3 milliards $, mais les dépenses augmenteront davantage, de 4,4 pour cent, pour s’établir à 157,6 milliards $. Les dépenses bondissent de 9,3 pour cent en éducation.

— Le gouvernement se lance dans une opération d’«optimisation» des actions de l’État, qui vise à générer des revenus additionnels de 2,9 milliards $. Il veut notamment réviser les aides fiscales aux entreprises, afin de dégager des économies de 1 milliard $ sur cinq ans. Il demande aussi à cinq sociétés d’État (Hydro-Québec, Loto-Québec, la Société des alcools, la Société québécoise du cannabis et Investissement Québec) de se serrer la ceinture pour réaliser des économies de 1 milliard $ sur cinq ans.

— Pour l’année financière 2023-2024, le déficit est revu à la hausse, passant de 4 milliards $ à 6,3 milliards $, en raison notamment d’une diminution de 898 millions $ des revenus autonomes. Cette situation est principalement attribuable à la baisse des revenus fiscaux et ceux tirés des sociétés d’État, en baisse de 1,6 milliard $, en raison principalement de la diminution des exportations d’Hydro-Québec due à la faible hydraulicité.

— Québec élimine, à compter de janvier prochain, la réduction de la rente de retraite pour les aînés de 65 ans et plus en situation d’invalidité. L’élimination de cette réduction représentera, pour quelque 77 000 aînés, une augmentation de leur rente de retraite pouvant atteindre 3930 $ par année.

— Une somme de 889 M$ sera versée pour contribuer à la prospérité économique des régions via des initiatives pour appuyer le secteur forestier québécois, soutenir la mobilité et le dynamisme des régions, favoriser le développement du secteur bioalimentaire, poursuivre la relance du secteur touristique et soutenir les entreprises. Des investissements importants sont notamment prévus pour augmenter les travaux sylvicoles en forêt publique et privée, soutenir l'entretien et l'amélioration du réseau routier local, soutenir les investissements agricoles durables et appuyer les producteurs de boissons alcooliques.

— Le gouvernement veut également poursuivre ses efforts pour faciliter l'intégration à la société québécoise et au marché du travail des personnes immigrantes. À cet égard, des initiatives totalisant 400 millions de dollars sur cinq ans permettront de répondre à la hausse importante de la clientèle en francisation et bonifier l'offre de services à certaines clientèles;

— Québec réduit progressivement les rabais à l’achat de véhicules électriques neufs et cessera complètement de les offrir à compter de janvier 2027.

Enfin, le poids de la dette nette s'établira à 39,0 % du PIB au 31 mars 2024, un niveau inférieur à celui précédant la pandémie. Le gouvernement maintient son objectif de réduire le poids de la dette nette à 30 % du PIB d'ici 2037-2038. « L'atteinte de cette cible passera par le rétablissement de l'équilibre budgétaire, la poursuite des versements au Fonds des générations et la mise en place d'initiatives qui favoriseront l'accélération de la croissance économique », a conclu le ministre Éric Girard.

Avec la collaboration de La Presse Canadienne.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 17h00

La CAQ passe troisième dans les intentions de vote

La chute de la Coalition avenir Québec (CAQ) dans les intentions de vote au profit du Parti québécois (PQ) se poursuit, selon le plus récent coup de sonde de Pallas Data, si bien que le parti de François Legault se retrouve maintenant troisième, derrière le PQ et le Parti libéral (PLQ). Selon Pallas Data, une maison torontoise, le PQ trône de ...

19 avril 2024

Le député Richard Lehoux confirmé comme candidat

L'actuel député de Beauce, Richard Lehoux, vient d'être confirmé comme candidat du Parti conservateur du Canada, en vue du prochain scrutin fédéral. Sa nomination a été officialisée par les instances nationales, lors d'une récente rencontre avec le député Pierre Paul-Hus, qui est le lieutenant du Québec pour le parti. « Je solliciterai un ...

17 avril 2024

Un budget «dépensier», estime le député fédéral Richard Lehoux

Le député fédéral de Beauce, Richard Lehoux, qualifie de «dépensier » le budget déposé hier par la ministre des Finances, Chrystia Freeland. C'est ce qu'il déclaré ce matin en entrevue vidéo avec EnBeauce.com. « J'avais espéré qu'on resserre un peu les dépenses Mais au contraire, on a encore une fois un budget déficitaire. [...] Justin Trudeau ...