Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
27 août 2014 - 15:15

Le secteur bioalimentaire lance la plateforme Bi-Opinion

Véronique Veilleux

Par Véronique Veilleux, Journaliste

Twitter Véronique Veilleux

La Conférence régionale des élus (CRÉ) de la Chaudière-Appalaches et la Table Agroalimentaire de la Chaudière-Appalaches (TACA), au nom du secteur bioalimentaire régional, s’associent pour lancer dès aujourd’hui une nouvelle plateforme.

Bi-Opinion permettra aux citoyens de s’exprimer sur différents enjeux liés à ce secteur d’activité, de la ferme à l’assiette. Pour le secteur, cet outil novateur sera très utile afin d’alimenter la discussion sur différentes thématiques. L’inscription et la participation des citoyens à ces consultations en ligne sont fondamentales.

Une première expérience au Québec!

Cette plateforme est une première expérience au Québec pour le secteur bioalimentaire. L’initiative vise à établir un dialogue avec les citoyens en les interpellant sur différentes questions qui sont propres au secteur bioalimentaire. Les préoccupations des citoyens de la région importent beaucoup au secteur, lequel voit dans Bi-Opinion un outil pour mieux faire connaissance. « Nous avons une relation très particulière avec les consommateurs. Trois fois par jour, nous retrouvons le fruit de notre travail dans leur assiette. Il est donc important, pour nous, de bien comprendre ce qui motive leurs choix alimentaires ou ce qui teinte leur perception à l’égard du milieu agricole et de sa contribution au développement des communautés. Dans le même temps, il faut continuer la sensibilisation du public à la provenance des produits qu’il consomme et à la diversité des métiers liés à ce secteur d’activité. Ce projet a donc l’objectif de faciliter les échanges de la Terre à l’assiette, en conciliant des réalités intimement liées ». Explique Jean-Michel Bordron, directeur général à la TACA.

L’appui de la CRÉ à la TACA et aux partenaires régionaux dans la réalisation de cette plateforme témoigne d’une volonté de poursuivre des efforts concertés visant à développer le secteur bioalimentaire au profit du développement de l’ensemble de la Chaudière-Appalaches. « Nous souhaitons que la plateforme Bi-Opinion favorise un lien durable entre le citoyen et le secteur bioalimentaire. La région s’est inspirée de diverses expériences, études et recherches afin de renforcer sa relation avec le citoyen et éclairer la prise de décision. Cette action novatrice, si l’expérience est concluante, pourrait être exportée à d’autres secteurs d’activités » a mentionné le président de la CRÉ, Maurice Sénécal. 

Un fonctionnement basé sur la communication bidirectionnelle…

Les personnes intéressées peuvent s’inscrire par internet dès maintenant à Bi-Opinion. Ils recevront ensuite un message électronique les invitant à consulter de la documentation et à compléter une première consultation. Selon les réponses, une deuxième consultation peut être envoyée à un groupe de personnes. Par la suite, les données sont analysées et les résultats sont transmis aux utilisateurs de Bi-Opinion. Deux à trois consultations sont prévues chaque année. En tout temps, les participants peuvent réagir aux énoncés proposés.

… menant vers l’établissement d’une véritable relation.

Les consultations traiteront donc d’une foule de sujets, de l’assiette à la ferme : les habitudes alimentaires et de consommation, la fréquentation des épiceries, des marchés publics ou des Arrêts gourmands, la perception envers la production, l’environnement et les métiers du secteur bioalimentaire, etc.

La TACA s’assurera que les données resteront confidentielles et serviront uniquement à des fins d’analyse. En terminant, Bi-Opinion sera un succès si la population s’y intéresse. C’est pour cela que le secteur bioalimentaire compte sur l’inscription et la participation d’un grand nombre de personnes à cette plateforme, et ce, quel que soit leur niveau de connaissance de l’agriculture ou de l’alimentation.

 

Source: Sébastien Béchard, Conseiller en développement régional TACA

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.