Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Des organismes communautaires de Beauce-Etchemins se mobilisent devant l’austérité

durée 11h35
19 février 2015
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Véronique Veilleux
email
Par Véronique Veilleux, Journaliste

Dix-sept organisations du territoire Beauce-Etchemins ont pris part à une journée de réflexion qui vise à faire le point sur la situation actuelle, ses défis et ses opportunités. Au total, 35 personnes se sont réunies le 13 février dernier à Saint-Georges pour y participer.

Alors que le Québec est actuellement en période d’austérité, les organismes communautaires se sont réunis pour réfléchir à l’avenir de la région et pour mieux comprendre les impacts des coupures et changements sur la population de la Beauce et des Etchemins.

« Nous avons senti le besoin d’organiser cette journée en raison de l'ampleur sans précédent de la transformation du modèle québécois qui a actuellement court actuellement et, c à un rythme qui nous empêche d'avoir une vue d'ensemble et un regard critique sur ce qui est mis en œuvre », explique François Décary, directeur de l’organisme Acef-ABE.

Pendant la journée, plusieurs présentations ont été faites dont une ,présentation de Simon Tremblay Pépin de l’Institut de recherche et d’informations socio-économiques (IRIS). Le présentateur s’est intéressé à l’état des finances publiques et de la dette au Québec. Une table ronde où différents acteurs du territoire faisaient état des mesures concrètes qui s'appliquaient chez eux, ou qui étaient en voie de l'être a ensuite suivie.

« Ce qui ressort des échanges, c’est la préoccupation que les régions soient encore défavorisées au profit des centres et que les gens les plus vulnérables écopent des réductions de services », mentionne Sarah Rodrigue, directrice de la CDCBE.

Il faut rappeler que depuis l’élection du gouvernement de Philippe Couillard, les Québécoises et Québécois assistent à une série de mesures d'austérités. Ils sont, en effet, témoins de vagues de compressions importantes et d’actions qui bouleversent le modèle québécois. Ces mesures touchent davantage les régions rurales et la précipitation avec laquelle ces mesures sont annoncées et appliquées soulève des inquiétudes pour bien des acteurs du milieu.

La région Beauce-Etchemins est d’ailleurs touchée sur presque tous les fronts, soit par la  possibla é de fusion de la Commission scolaire, la dissolution des CSSS et leur intégration dans le CISSS de Chaudière-Appalaches, la réduction des budgets accordés au développement économique, social et rural, ainsi que sur la dissolution de la Conférence régionale des élus de Chaudière-Appalaches. Des coupures ou des tarifs affecteront aussi bien des retraités, des parents, des travailleurs et des jeunes. Ce sera donc les citoyens dans leur ensemble qui seront touchés.

Mentionnons que les organismes communautaires du territoire ont une place indispensable dans tous les secteurs de la société québécoise. Sans eux des centa,ines de services ne seraient plus offerts. Déjà à bout de souffle et sous financés il est important d’envisager des suites à cette journée afin de faire valoir collectivement tout le travail qui est réalisé sur le territoire de Beauce-Etchemins.

 

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Un don de 21 400 $ aux Amputés de guerre

La Journée festive, qui s'est tenue le samedi 15 juin, dans le parc industriel du secteur Ouest à Saint-Georges, aura permis de récolter une somme de 21 400 $, au profit des Amputés de guerre. C'est du moins le montant du chèque remis aujourd'hui par les organisatrices de la journée, Johanie Breton et Katherine Fecteau, auprès du responsable ...

Les Québécois sont les seuls Canadiens qui adhèrent au bilinguisme

Le bilinguisme canadien est «un mythe» à l'extérieur du Québec, qui est la seule province à y adhérer. Un sondage Léger réalisé pour La Presse Canadienne illustre de manière éclatante la fracture entre ce que l'on a souvent appelé les deux solitudes lorsqu’on compare les résultats obtenus au Québec à ceux du reste du Canada, et ce, à chacune des ...

Café du Mille-Lieux: la campagne de financement rapporte près de 72 000$

Le CJE Beauce-Sud vient d’annoncer par voie de communiqué de presse, que la campagne de financement participatif du Café du Mille-Lieux, son projet d'économie sociale d'envergure dont les retombées profiteront à l'ensemble  de la communauté beauceronne, a été atteint et même dépassé. C'est une somme de 71 878 $, sur une durée de 90 jours, soit du ...