Publicité
29 juillet 2015 - 10:43 | Mis à jour : 11:33

La Société de sauvetage prodigue quelques conseils pour éviter la noyade

Par Salle des nouvelles

La Semaine nationale de prévention de la noyade (SNPN) 2015 avait lieu du 19 au 24 juillet. Le bilan de cette année s’avère positif, on ne déplore qu’une seule noyade durant cette semaine de prévention.

« Nous sommes très heureux du bilan de cette année, car c’est la preuve que les gens sont plus attentifs à nos messages », explique Raynald Hawkins, directeur général de la Société de sauvetage. Au total, ce sont plus de 320 installations aquatiques du Québec ont organisé des activités de sensibilisation dans le cadre de la SNPN au Québec. Près de 71 défis Nager pour survivre ont été organisés, et 70 nage-o-thons au profit du Fonds Simon-Pierre ont eu lieu pour venir en aide aux victimes de noyades ainsi que leurs proches.

La Société de sauvetage espère toujours que cette semaine de sensibilisation incite les Québécois à être plus vigilants aux abords des plans d’eau. Bien que la SNPN soit terminée, la Société de sauvetage invite la population à continuer de faire preuve de vigilance lors d’activités aquatiques en respectant les cinq consignes suivantes:

  1. Porter une veste de flottaison durant les activités de navigation

    Trop souvent, les plaisanciers laissent leur dispositif de flottaison au fond de l’embarcation. Environ 80 % des noyades liées à la navigation auraient pu être évitées par le simple port de la veste de flottaison.
     
  2. Ne jamais jumeler l’alcool à la baignade ou à la navigation

    Chaque année, on constate qu’environ 21 % des victimes de noyades avaient consommé de l’alcool. La consommation d’alcool abaisse la faculté de jugement et augmente le temps de réaction, en plus de nuire à la motricité.

    Bien que les effets de l’alcool soient variables selon l’individu et la quantité consommée, ceux-ci peuvent mettre une personne en danger lorsque lorsqu'elle se retrouve dans l’eau. En navigant avec les facultés affaiblies, elle risque non seulement sa vie, mais aussi celles des passagers et des autres plaisanciers. De plus, les conséquences sont similaires à celles applicables en cas de conduite avec les facultés affaiblies.
     
  3. Entrer à l’eau les pieds en premier

    La plupart des lieux de baignade en milieu naturel et des piscines résidentielles n’ont pas les dimensions requises pour pouvoir plonger la tête première. Pour éviter les risques de lésion à la moelle épinière (dans 90 % des cas de lésion, il y a des dommages irréversibles), il est conseillé d'entrer dans l’eau avec les pieds en premier.
     
  4. Toujours désigner un adulte à la surveillance des enfants durant la baignade

    Le caractère explorateur des enfants est souvent sous-estimé, et eux sous-évaluent le danger. Il est primordial qu’un adulte soit désigné à la surveillance constante et rapprochée des enfants qui s’amusent dans l’eau. Il est commun de désigner un chauffeur lorsque l’on consomme de l’alcool, rien n'empêche de faire de même pour la surveillance des enfants. Seules quelques secondes d’inattention suffisent pour qu’un enfant se noie. Si un enfant n’est pas à portée de main, il est déjà trop loin.
     
  5. Ne jamais se baigner seul

    Depuis 2011, 53 % des victimes de noyade étaient seules au moment de l’événement. Peu importe l'âge et les habiletés du nageur, il n’est pas nécessairement à l’abri d’un malaise ou de la fatigue. S'il est en danger et seul, personne ne pourra lui venir en aide.
Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.