Publicité
3 mars 2016 - 14:30 | Mis à jour : 14:48

Le Centre-Femmes de Beauce souligne la Journée internationale de la femme lors d'un déjeuner-conférence

Sébastien Roy

Par Sébastien Roy, Journaliste

Pour une 36e année consécutive, le Centre-Femmes de Beauce a souligné la journée internationale de la femme lors d’une activité rassemblant de nombreuses femmes.

Cette année, l’organisme a accueilli environ 150 personnes lors d’un déjeuner-conférence présenté au Baril Grill. La coordonnatrice du Centre-Femmes, Luce Morand, a livré un discours expliquant les inégalités entre les hommes et les femmes qui persistent encore de nos jours.

« En tant que femmes, nous voyons se détériorer les conditions de vie des femmes et nous disons : “les mesures d’austérité sont des violences faites aux femmes” », affirme Mme Morand.

Lors de son allocution, elle a ajouté que les politiques du gouvernement de Philippe Couillard ont « maintenu, reproduit et renforcé » les inégalités vécues par les femmes. « Elles provoquent une dégradation des conditions de vie des femmes », enchaîne-t-elle, citant en exemple les coupures dans les services publics, en santé, en éducation ainsi que la hausse des tarifs dans les Centres de la petite enfance (CPE) et du coût de l’électricité.

La coordonnatrice du Centre-Femmes a déploré les commentaires de l’ancienne ministre de la Condition féminine, Stéphanie Vallée et de l’actuelle titulaire de ce ministère, Lise Thériault. « Le dictionnaire le Robert définit le féminisme comme étant, et je cite : “une attitude de ceux qui souhaitent que les droits des femmes soient les mêmes que ceux des hommes.” Le terme féministe a été galvaudé et mal utilisé au fil du temps au point où celles qui sont supposées représenter les femmes au conseil des ministres se désignent davantage comme étant égalitaires au lieu de féministes alors que ce terme signifie précisément l’égalité entre les hommes et les femmes », déplore Luce Morand.

Celle-ci a conclu son allocution en affirmant que la société doit continuer d’avancer afin que l’égalité juridique devienne une égalité de fait.

Après le discours de Mme Morand, la conférencière et humoriste Chantal Fleury a pris la parole devant la foule majoritairement constituée de femmes pour l’occasion.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.