Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Marto Napoli mentionne aux jeunes de croire que « tout est possible »

Chargement du vidéo
durée 16h07
28 novembre 2016
Gabriel Gignac
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Gabriel Gignac, Journaliste

Voir la galerie de photos

« Mon histoire a commencé en 1999 à Radio X avec notamment des shows où l'ont effectuaient le lancer du nain et où on tirait des patates dans le derrière du monde avec un lance patate au propane et aujourd'hui je fais des spectacles familiaux et je suis impliqué socialement et je vends des bûches de Noël en plus de continuer à faire de la radio à Énergie 98,9 et Radio Pirate. C'est la preuve que tout est possible ».

C'est de cette façon qu'a commencé l'allocution de Marto Napoli aujourd'hui devant des jeunes de 16 à 18 ans du programme d'apprentissage individualisé de la polyvalente de Saint-Georges. Le coloré personnage a raconté ses mauvais coups du passé dans le cadre de « Marto et sa tournée » sous les oreilles attentives des élèves qui n'en revenaient tout simplement pas d'entendre tous les tours que ce dernier avait effectués dans le passé. « La seule raison pourquoi on a pu se rendre si loin est qu'il n'y avait pas de cellulaire qui filmait à l'époque et que Facebook n'existait pas », déclare Marto qui effectuait sa deuxième conférence en deux ans à la polyvalente de Saint-Georges.

Il a raconté comment il est parti de rien pour devenir ce qu'il est devenu aujourd'hui, soit un créateur d'événements et une implication sociale, que ce soit « Marto et ses Ti-pauvres », le Beau Gros Tintamarre Burlesque, la glissade géante, les saucisses Marto où la bûche de Noël, sans oublier la bière au Bacon pour nommer que quelques exemples. « Tout est possible. J'ai fait rire de moi avec mes niaiseries au début et le monde ne croyait pas en mes projets et aujourd'hui ce sont les gens qui me contactent pour s'associer à moi et développer des idées. Dans le futur je ne sais pas ce que je ferai, mais tout est possible. Il faut croire en ses idées », affirme le célèbre « Italien » qui réside Sainte-Marie.

Par ailleurs, ce dernier a confirmé que les jeunes de l'apprentissage individualisé de la polyvalente de Saint-Georges l'aideront de nouveau dans sa collecte de « Marto et ses Ti-pauvres ». Les élèves avaient amassé l'an dernier 111 livres de gâteries qui avaient été remis à Moisson Beauce. « C'est génial d'avoir leur aide. Tout seul je ne peux rien faire, mais avec mon armée on réussit des miracles », conclut le conférencier.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Opération Nez rouge a besoin de plus de bénévoles

La deuxième fin de semaine de raccompagnement de l'Opération Nez rouge s’est relativement bien passée, et ce, malgré le manque d’équipes partout sur le territoire. En effet, la demande de raccompagnements afflue de toutes parts et les équipes sur le terrain font des pieds et des mains pour y répondre. À dire vrai, le double d’équipes aurait été ...

Appel de candidatures du prix À part entière 2023

L’Office des personnes handicapées du Québec lance aujourd’hui la 8e édition du Prix À part entière. Les personnes et organisations intéressées à soumettre une candidature sont invitées à le faire d’ici le 24 février prochain.  Le Prix À part entière vise à rendre hommage aux personnes et aux organisations qui contribuent à accroître la ...

durée Hier 17h00

Le mois de décembre sera difficile, selon le Dr Luc Boileau

Le directeur de la Santé publique du Québec, le Dr Luc Boileau, a indiqué lors d’une conférence de presse, aujourd’hui, que le mois de décembre serait difficile en raison de la présence accrue du virus de l’Influenza et de la COVID-19. Toutefois, M.Boileau avait une bonne nouvelle concernant le virus respiratoire syncytiale (VRS) qui touche ...