Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
18 mai 2018 - 08:42 | Mis à jour : 09:59

Les mesures mentionnées dans ce texte entrent en vigueur aujourd'hui, le vendredi 18 mai 2018

Code de la sécurité routière : ce que ça change pour vous

Par Salle des nouvelles

Toutes les réactions 1

C'est sur toutes les lèvres : le Code de la sécurité routière a subi des modifications. En effet, le 18 avril dernier, la Loi modifiant le Code de la sécurité routière et d'autres dispositions a été adoptée et sanctionnée. Toutes les mesures ne sont pas encore valides. EnBeauce.com vous présente les mesures les plus importantes qui entrent en vigueur aujourd'hui, le 18 mai 2018, et qui risquent d'influer sur votre façon de conduire.

À lire également : 

 

Pour les apprentis automobilistes

Les apprentis automobilistes (véhicule de promenade) ne peuvent plus conduire entre minuit et 5 h du matin. S'ils sont pris en défaut, ils s'exposent à des pénalités financières oscillant entre 200 $ et 300 $ et à quatre points d'inaptitude. 

Un conducteur, détenteur d'un permis probatoire et âgé de 19 ans ou moins, est limité pour ce qui est des passagers âgés de 19 ans ou moins qu'il peut transporter entre minuit et 5 du matin. Ces limitations ne s'appliquent que durant les 12 premiers mois de conduite suivant l'obtention de son permis de conduire. Contrevenir à cette disposition, c'est s'exposer à une amende variant entre 200 $ et 300 $ et à quatre points d'inaptitude.

Pour les automobilistes

Les récidivistes de l'alcool au volant, pour pouvoir conduire, devront avoir un antidémarreur éthylométrique dans leur voiture toute leur vie durant. Après 10 ans, ils pourront demander de s'en départir et ils le pourront s'ils prouvent qu'ils n'ont plus de problème avec l'alcool ou les drogues.

Le non-port de la ceinture de sécurité sera sanctionné par une amende de 200 $ à 300 $.

La circulation d'un véhicule qui comporte une matière qui peut se détacher, comme de la glace ou de la neige, est interdite.

Un automobiliste ne signalant pas ses intentions est passible d'une amende de 100 $ à 200 $.

Un conducteur qui désobéit aux ordres d'un signaleur, d'un brigadier ou d'un policier sera sanctionné par une amende de 200 $ à 400 $ et par quatre points d'inaptitude.

À partir du 30 juin 2018

Plusieurs autres mesures entreront en vigueur le 30 juin, mais celle qui se démarque le plus par son degré de sévérité est la disposition touchant à l'utilisation d'un téléphone cellulaire ou « de tout autre appareil portatif conçu pour transmettre ou recevoir des informations ou pour être utilisé à des fins de divertissement, ou de faire usage d'un écran d'affichage ». Précisons que cette définition n'inclut pas les GPS.

En bref, utiliser un téléphone cellulaire au volant, soit pour texter, soit pour parler, c'est s'exposer à une amende allant de 300 $ à 600 $. En cas de récidive, l'amende double. La première infraction est passible d'une suspension du permis pendant 3 jours. Les deuxième et troisième récidives provoquent une suspension du permis de conduire de 7 et de 30 jours.

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • La génération des texteux vont faire fi de toute mesure,sévère ou pas...ce sont des défiants de nature!

    Observateur - 2018-05-18 17:20