Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
2 août 2018 - 14:11

Un problème de fabrication cause une rupture de stock d'EpiPen

Alexandre Poulin

Par Alexandre Poulin, Journaliste

Dans un communiqué émis lundi, Santé Canada soutient que son ministère a été avisé par Pfizer Canada que « les stocks d'auto-injecteurs EpiPen de 0,3 mg des pharmacies seront probablement très limités au mois d'août ».

Les pharmacies qui possèdent toujours ce type d'auto-injecteurs n'en auront probablement plus dans les jours et les semaines qui viennent. Pfizer Canada, le fabricant, ne croit pas être en mesure approvisionner ces pharmacies d'ici la fin du mois d'août. L'entreprise a fait savoir qu'elle pourra procurer des auto-injecteurs de 0,15 mg (EpiPen Jr), mais que les quantités qu'elle détient seront soigneusement distribuées à travers le pays.

« Les auto-injecteurs EpiPen et EpiPen Jr servent à administrer d'urgence de l'adrénaline (épinéphrine) aux patients qui sont à risque d'avoir une réaction allergique potentiellement mortelle (anaphylaxie) ou qui ont des antécédents de telles réactions », rappelle Santé Canada. La gravité de la situation réside dans le fait qu'il n'existe aucun autre type d'auto-injecteur en vente au Canada.

Problème de fabrication

L'entreprise Pfizer Canada a informé le ministère fédéral que la pénurie à venir est causée par un problème de fabrication de l'auto-injecteur EpiPen 0,3 mg. 

Bien regarder la date de péremption

La date de péremption se trouve être le dernier jour du mois mentionné sur l'emballage des auto-injecteurs EpiPen. Par exemple, s'agissant du mois d'août, la date de péremption est le 31 août. Il est très important d'avoir à l'esprit qu'un auto-injecteur expirant en août pourra être utilisé jusqu'au dernier jour du mois.

En cas de réaction anaphylactique, Santé Canada suggère à quiconque n'ayant qu'un auto-injecteur périmé de l'utiliser, ensuite de composer le 9-1-1. « Que le produit soit périmé ou non, vous devriez vous rendre à l'hôpital le plus près dès que possible après l'administration du produit, comme il est indiqué sur l'étiquette », poursuit le ministère fédéral de la Santé dans le communiqué de presse.

« Nous sommes conscients du stress que provoque la pénurie d'un médicament essentiel sur les patients, les familles et le système de santé. Le Ministère examine toutes les solutions possibles pour résoudre le problème le plus tôt possible », conclut Santé Canada.

Consultez le site penuriesdemedicamentscanada.ca pour plus d'informations.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.