Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

La Ville de Saint-Georges reçoit une mention élogieuse de l'armée

durée 09h49
19 octobre 2018
Alexandre Poulin
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Alexandre Poulin, Journaliste

Voir la galerie de photos

Hier soir, la Ville de Saint-Georges a reçu une mention élogieuse des Forces armées canadiennes pour son soutien au Programme des cadets. Il s'agit d'une distinction très rare. Pour l'occasion, plusieurs hauts gradés de l'armée, entourés de cadets, se sont présentés à la salle du conseil municipal.

Le maire de Saint-Georges, Claude Morin, a reçu cette distinction au nom de la Ville et en compagnie de deux conseillers municipaux, Esther Fortin et Serge Thomassin. C'est le major Jean-François Maheux qui a présidé la cérémonie et qui a expliqué en quoi consiste la mention élogieuse du commandant.

Sur la mention que la Ville a reçue, il est écrit :

« En reconnaissance de votre leadership et de votre implication au sein de la communauté, mais plus particulièrement auprès du corps de cadets 2625 et de l'escadron 890 Saint-Georges depuis plusieurs années. Votre soutien inconditionnel à l'atteinte de notre mission permet à nos jeunes cadets non seulement de s'épanouir, mais de se préparer adéquatement à relever les défis d'une société moderne en tant qu'adultes. L'engagement extraordinaire des membres actuels et passés du conseil municipal envers le développement de la jeunesse locale permet le succès actuellement connu du Programme des cadets de la communauté. Ce partenariat est grandement apprécié et reconnu des cadets, des parents et du personnel de l'Unité régionale de soutien aux cadets (Est). »

Le lieutenant-colonel Serge Lapointe, qui a une brillante carrière dans l'armée et qui est le commandant de l'Unité régionale de de soutien aux cadets de la région de l'Est, a remis la mention élogieuse du commandant à M. Morin. C'était la deuxième fois que M. Lapointe a attribué cette mention à une municipalité. Saint-Georges est la deuxième ville, après Brossard, à avoir reçu cette distinction sur les 134 localités dans lesquelles évoluent les cadets au Québec.

« Je vais me faire un devoir d'en parler lorsque je vais rencontrer les représentants des autres municipalités et des autres commissions scolaires. Je vais leur dire que la Ville de Saint-Georges-de-Beauce est un leader et une pionnière. Ce sont des gens qui soutiennent un programme jeunesse qui vaut la peine d'être développé. »
- Lieutenant-colonel Serge Lapointe

Cette journée a coïncidé avec celle de la formation du Conseil des ministres à Québec, mais M. Lapointe a préféré se rendre à Saint-Georges, parce que « aujourd'hui, l'action, le concret, ça se passe à Saint-Georges-de-Beauce ».

M. Lapointe a été déployé un peu partout dans le monde, y compris en Afghanistan et en Bosnie-Herzégovine. Rappelons que Claude Morin, qui est en politique depuis 10 ans, a oeuvré dans les Forces armées canadiennes durant 30 ans.

commentairesCommentaires

1

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

  • R
    Réjean
    temps Il y a 4 ans
    Bravo et félicitations.C'est très bien de reconnaitre les efforts et les gestes des personnes qui soutiennent notre jeunesse de façon formidable.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Opération Nez rouge a besoin de plus de bénévoles

La deuxième fin de semaine de raccompagnement de l'Opération Nez rouge s’est relativement bien passée, et ce, malgré le manque d’équipes partout sur le territoire. En effet, la demande de raccompagnements afflue de toutes parts et les équipes sur le terrain font des pieds et des mains pour y répondre. À dire vrai, le double d’équipes aurait été ...

Appel de candidatures du prix À part entière 2023

L’Office des personnes handicapées du Québec lance aujourd’hui la 8e édition du Prix À part entière. Les personnes et organisations intéressées à soumettre une candidature sont invitées à le faire d’ici le 24 février prochain.  Le Prix À part entière vise à rendre hommage aux personnes et aux organisations qui contribuent à accroître la ...

durée Hier 17h00

Le mois de décembre sera difficile, selon le Dr Luc Boileau

Le directeur de la Santé publique du Québec, le Dr Luc Boileau, a indiqué lors d’une conférence de presse, aujourd’hui, que le mois de décembre serait difficile en raison de la présence accrue du virus de l’Influenza et de la COVID-19. Toutefois, M.Boileau avait une bonne nouvelle concernant le virus respiratoire syncytiale (VRS) qui touche ...