Publicité
20 décembre 2018 - 04:00

Samuel Bruneau reçoit l’aide de la Fondation Adapte-Toit

Par Johanne Mathieu, Journaliste

La Fondation Adapte-Toit était heureuse d’officialiser, hier le 19 décembre, la remise d’un chèque de 7316,23 $ à Samuel Bruneau de Saint-Côme-Linière, l’adolescent qui s’était blessé accidentellement en luttant avec un ami à la polyvalente de Saint-Georges. La remise du chèque avait d’ailleurs lieu à 17 h 00, au domicile de ce dernier.

Le montant qui a été remis à Samuel Bruneau a été amassé grâce à l'événement Le courage d'avancer, une traversée Gaspé-Montréal en fauteuil roulant qui a eu lieu du 15 août au 7 septembre 2017. Le directeur et fondateur de la Fondation, Julien Racicot, s'était fixé comme objectif de parcourir les 1200 km qui séparent les deux villes. Le défi avait aussi pour but de sensibiliser la population à la cause de la moelle épinière.

« Véhiculer aussi un message d'espoir que peu importe notre condition, quand on a accès au soutien nécessaire, on peut accomplir encore toutes sortes de choses. », a-t-il d'ailleurs mentionné.

Ce défi a ainsi permis d'amasser un peu plus de 260 000 $, dont 160 000 $ en argent, que l'organisme redistribue actuellement à différentes personnes, comme Samuel Bruneau.

Le Programme d’adaptation de domicile (PAD) de la Société d’habitation du Québec (SHQ) a offert le montant maximal à Samuel pour l’adaptation de ses deux domiciles (celui-ci vit en garde partagée). Un dépassement de coûts d’environ 8 000 $ a été encouru au domicile paternel. Pour aider le père de Samuel face à cet enjeu financier, plus de 1 000 $ ont été remis à Samuel grâce à un autre organisme. La Fondation Adapte-Toit comble le solde qui s’élève à 7 316,23 $, soulageant du même coup Samuel et sa famille.

Un besoin vital qui doit être comblé

Cependant, chez son père, la salle de bain n’a pas pu être adaptée, puisque celle-ci nécessitait un agrandissement pour permettre à Samuel de l’utiliser. Une importante campagne de financement débutera donc dès aujourd'hui, afin de répondre à ce besoin vital de Samuel qui demeure à ce jour non comblé. La campagne de financement, spécifiquement pour le Beauceron, sera donc mise en branle dans le but d’amasser 22 000 $, soit la somme requise pour adapter la salle de bain. Et comme a affirmé M. Racicot :

« Si on dépasse ce 22 000-là, ce qu'on souhaite, cet argent-là va servir à aider d'autres Samuel ailleurs dans le Québec. Parce que Samuel, c'est une histoire, mais il y en a des centaines, des milliers un peu partout dans le Québec. »

Chaque année, au Québec, les gens qui ont des lésions de la moelle épinière, qu'elles soient traumatiques ou non, sont un peu plus de 2000 à en souffrir.

La mission de la Fondation est de rendre accessible et d'adapter le logement de ces personnes, d'améliorer leur qualité de vie, ainsi que celle de leur entourage. La Fondation est par ailleurs en train de paver la voie pour la création d'autres organismes de ce genre, ou l'ajustement de certaines, car la Fondation, d'après M. Racicot, est la première à offrir ce type de services. L'aide apportée par celle-ci est donc bénéfique, puisque les gens qui ont des besoins sont répondues de façon inadéquate par l'aide qui est offerte actuellement. Et les défis sont multiples.

Non seulement le fait d'être paralysé est tragique, pour la personne et son entourage, mais vivre avec le stress que cela occasionne, en plus des défis de l'adaptation à domicile et de l'accès à du personnel, rend l'épreuve encore plus difficile. 

« C'est parce que ça arrive du jour au lendemain, pis là, moi, mon gars pouvait pas rentrer, pouvais pas le voyager. Très dur. Ça, ça m'a stressé, ça me stressait. Là, ça commence à tomber. », a indiqué Claude Bruneau, le père de Samuel.

Par le biais du site Internet de la Fondation Adapte-Toit, toutes les personnes et entreprises beauceronnes touchées par l’histoire de Samuel sont invitées à faire un don en ligne, en sélectionnant le formulaire à son nom. Tout montant excédentaire sera conservé pour de prochaines personnes nécessitant une adaptation de domicile.

 

 

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.