Publicité
10 mars 2019 - 18:00 | Mis à jour : 11 mars 2019 - 10:32

La cause avant tout

Vincent Bernard : l'un des instigateurs de la Maison Moisson Beauce

Maude Ouellet

Par Maude Ouellet, Journaliste

La Maison Moisson Beauce fête ses 10 ans. Pour l’occasion, EnBeauce.com s’est entretenu avec Vincent Bernard, l’un des instigateurs de cette fabuleuse levée de fond qui contribue à mettre un repas sur la table des plus démunis de notre région. 

À lire également : 
La maison Moisson Beauce 2019 est plus splendide que jamais 

Il y a 10 ans, Vincent Bernard de Construction Robert Bernard et Maxime Tanguay, directeur général de l’APCHQ, ont eu la folle idée de faire tirer une maison. Le but initial était d’attirer plus de visiteurs à l’Expo Habitat Beauce, mais le projet a vite pris une tout autre tournure. 

Seules les fondations sont autorisées à procéder au tirage d’un prix de 5000$ et plus. Face à cette réglementation, Vincent Bernard a choisi de s’associer à une fondation. L’un de ses sous-traitants était, à l’époque, membre du conseil d’administration de Moisson Beauce et a tôt fait de proposer un partenariat entre la fondation et Construction Robert Bernard. 

Quelques jours plus tard, une rencontre a été organisée entre Vincent Bernard et Nicole Jacques de Moisson Beauce. L’offre était simple : Construction Robert Bernard superviserait la construction d’une maison au plus bas coût possible et de son côté, la fondation devrait gérer le tirage et recevrait tous les profits. C’est avec coeur, dévouement, et un brin de folie que tous les partis se sont lancés dans le projet. 

La première édition a été un franc succès : 115 000 $ ont pu être remis à la fondation Moisson Beauce. 

La cause avant tout 

Pour Vincent Bernard, c’est la cause qui importe le plus, non pas la visibilité que la construction de cette maison pourrait lui offrir. Bien qu’au départ, il ne connaissait pas en détail tous les services offerts par Moisson Beauce, il a vite compris le rôle primordial que l’organisme joue dans la région de Chaudière-Appalaches. 

« On pense que tout le monde mange trois fois par jour et que les enfants qui vont à l’école ont tous des boîtes à lunch bien remplies, mais je me suis vite rendu compte que ce n’était vraiment pas le cas. »
Vincent Bernard 

L’entrepreneur en construction a d’ailleurs été membre du conseil d'administration de Moisson Beauce pendant 6 ans. 

« Quand tu es entrepreneur, que tu es chanceux et que tu réussis à bien gagner ta vie, je crois que tu dois redonner au suivant. Chez nous, c’est très important. » 

Moisson Beauce dessert 64 organismes de la région administrative de Chaudière-Appalaches. Il est encore possible de se procurer un billet sur le site web de la fondation ou chez tous les détaillants participants. 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.