Publicité
17 avril 2019 - 13:36 | Mis à jour : 15:37

Un projet intergénérationnel de jeunes bénévoles dans deux CHSLD de la région

Par Johanne Mathieu, Journaliste

Une nouvelle édition du projet intergénérationnel des jeunes bénévoles a été lancée, ce matin, à la polyvalente de Saint-Georges. L’événement a eu lieu en présence des différents partenaires du projet, soit le CISSS de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), l’Association bénévole Beauce-Sartigan (ABBS) et les citoyens du monde de la polyvalente de Saint-Georges.

Ce projet intergénérationnel vise à mettre en place des mesures concrètes afin de favoriser le bénévolat des jeunes au sein des CHSLD de la région. Ces jeunes de 12 à 17 ans participeront ainsi à la vie des aînés, par le biais de visites et de rencontres, dans deux établissements, soit le CHSLD Richard-Busque et celui du Séminaire.

Nouvelle association

Cette année, la Fondation Sunny D. Extrême s’associe à ce projet. Le président de la Fondation, M. Alain Desbiens, souhaite faire rayonner le projet pour la cause.

« Ce sont des jeunes qui ont la main sur le cœur. Nous croyons aux nombreuses retombées autant pour les jeunes que pour les résidents », a-t-il affirmé.

En plus de faire de ces jeunes des citoyens engagés, ce projet d’implication sociale et communautaire permet de créer non seulement des liens privilégiés entre jeunes et aînés, mais aussi de prôner différentes valeurs, comme le partage de connaissances et d’expériences, l’empathie et la solidarité.

La Fondation Sunny D. Extrême a été mise sur pied par Alain Desbiens en 2007, en mémoire de son fils de 14 ans, Sunny, décédé accidentellement. Celui-ci avait l'habitude de rendre visite aux personnes âgées, leur rendait service et partageait sa joie de vivre.

Des impacts autant pour les jeunes que pour les aînés

Ce projet intergénérationnel permet ainsi d’apporter de nombreux bienfaits autant aux jeunes qu’aux aînés et de faire un pont entre les générations.

« Pour les personnes âgées, ça leur apporte de la joie, ça leur apporte une présence, des souvenirs. Ils peuvent aussi transmettre des choses. De la part des jeunes, c’est une richesse », a évoqué Andrée-Anne Camiré, chef de service des CHSLD Richard-Busque et du Séminaire au CISSS de Chaudière-Appalaches.

Les jeunes, eux, permettent d’apporter de la joie de vivre et du bonheur et brisent, par la même occasion, la solitude des résidents.

« Je trouve que le mot "citoyen du monde" prend tout son sens dans ce genre de projet-là, devant cette belle collaboration entre la jeunesse et nos aînés. Quand nos adolescents vont visiter nos aînés, il y a des sourires, de la tendresse et des éclats de rire », a mentionné le directeur adjoint de la polyvalente de Saint-Georges, M. Yves Laflamme.

Les bénévoles de demain

Madame France Bourque, présidente du conseil d’administration de l’ABBS, a ajouté que cette collaboration avec la Fondation Sunny D. Extrême permettait de faire connaître l’approche aînée aux jeunes par des visites régulières.



« Ce partenariat vise aussi à rejoindre la stratégie de recrutement de futurs emplois au CISSS-CA ainsi que de donner le goût du bénévolat. Ce partenariat nous amène aussi à développer une approche intergénérationnelle de manière durable, car les jeunes sont les bénévoles de demain », a-t-elle signifié.

Les jeunes sont ainsi formés à mesure du déploiement du projet dans toute la région de Chaudière-Appalaches. Les visites d’amitié et les activités réalisées dans les deux CHSLD correspondent jusqu’ici à 107 heures de bénévolat et ce sont 27 jeunes qui participent au projet actuellement. Il y aura d’ailleurs une deuxième cohorte à l’automne prochain.





 

 

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.