Publicité
23 mai 2019 - 18:00 | Mis à jour : 24 mai 2019 - 09:50

Conseiller junior pour les Vainqueurs, Les Amputés de Guerre

Zachary Genesse, un exemple pour les jeunes amputés

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Toutes les réactions 3
Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Zachary Genesse et sa mère, Julie Lévesque, sont partis ce midi en direction de Laval rejoindre des familles et amis qui vivent sensiblement la même situation que la leur. Sous forme de séminaire, l'association,Les Amputés de guerre, reçoit tous les ans une centaine d’enfants et leurs parents pour partager sur leur amputation.

Zachary a une amputation en bas du genou de sa jambe gauche dû à une malformation à la naissance. Il a appris à marcher avec une prothèse et ça ne l’a jamais empêché de faire quoi que ce soit. Il va dans cet évènement depuis l’âge d’un an. Sa mère se souvient de voir son garçon gambader avec sa prothèse à travers les autres enfants.

Les Vainqueurs

Pour cette édition qui se tient du 24 au 26 mai, le jeune homme de 16 ans sera conseiller junior pour une troisième année. Son rôle est d’être un modèle pour les plus jeunes vainqueurs et entre autres de rassurer les parents sur l’avenir possible.

« C’est surtout pour les nouvelles familles. Montrer qu’à mon âge j’ai vécu toute ma vie avec ça. J’ai toute fait ce que je voulais faire. C’est aussi pour leur montrer qu’on est capable de faire tout comme tout le monde. Les aider là-dedans, leur donner des trucs. » explique avec le sourire Zachary.

Il adore se retrouver là-bas et redonner le soutien qu’il a reçu. Pour lui les Amputés de guerre ressemblent à une grande famille qui comprend. Il reste en contact avec ses amis qui vivent la même situation et est a très hâte de les retrouver.

« La seule limite, c’est toi qui te l’imposes »

La discussion avec Zachary et sa mère s’est déroulée autour des aspects positifs et de tout ce que leur a apporté leur lien avec les Amputés de Guerre. Tandis qu’il dégageait un optimisme contagieux, sa mère n’avait que des mots de fierté envers son garçon qui ne s’est jamais laissé arrêter par quoi que ce soit.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

3 réactionsCommentaire(s)
  • Bravo passė une très belle des avec ta mère et les copins
    Salutation à ton père oufff comme tu lui resemble

    Claude - 2019-05-23 20:14
  • bonjour moi je veut remercier Beauce. com pour la 2 eme fois en trois semaine de deux belle lecon de positif a la vie de tous le mondes la premiere Gabrielle dénoncourt qui nous a fait vivre une belle lecon de partage sur l.hilepsie et je suis sure de la médaille d.or que je t.ai remise etais méritée par toi et ce matin voir un jeune avec un gros hanticape Zachary Genesse nous faire voir son positif et l.amour de sa vie sa me donne des ailes et plaisant a lire je suis sure que ta vie vas etre une réussite

    positif de la vie - 2019-05-24 07:18
  • Connaissez-vous William Boutin, un jeune originaire de St-Magloire dans Bellechasse? Un jeune homme inspirant qui n’as pas de bras et qui a étudié au CIMI en Beauce, à la fin de ses études il a fait un stage dans une entreprise de Laurier-Station, l’entreprise lui a offert un emploi, avec l’aide de ses parents et après avoir acheté et fait adapté un véhicule avec un volant au pied, il a suivi ses cours de conduite et obtenu son permis de construire, à 19 ans il a maintenant son auto, un appartement et un travail à plein temps et il fait souvent des choses aussi avec les amputés...

    Augustin - 2019-05-24 09:18