Publicité
13 septembre 2019 - 12:45 | Mis à jour : 16 septembre 2019 - 10:47

Droit de cité à Lévis

Des réservistes du Régiment de la Chaudière participeront à une cérémonie du droit de cité

Johanne Mathieu

Par Johanne Mathieu, Journaliste

Le samedi 14 septembre, près de 60 réservistes du Régiment de la Chaudière participeront à une cérémonie du droit de cité (défilé et parade militaire) près de l’hôtel de ville de Lévis.

C'est au parc de l'Anse-Quai Benson que débutera le défilé à 13 h. Celui-ci empruntera le chemin du Fleuve puis se terminera à l’hôtel de ville de Lévis. 

Le droit de cité a pour but de défiler dans la ville hôte de la parade afin de demander le droit de parader avec armes et baïonnettes aux canons au maire de la ville. Évidemment, les armes seront portées par les militaires, mais sans aucune munition. La population pourra observer le régiment parader et des véhicules militaires circuler dans la région après 13 h. 

Toutes les mesures ont été prises afin de minimiser les impacts sur la population et l’environnement lors du passage du régiment de la Chaudière. 

Le Régiment de la Chaudière est un des régiments d'infanterie de la Première réserve de l'Armée canadienne. Il fait partie du 35e Groupe-brigade du Canada au sein de la 2e Division du Canada. Le quartier général ainsi que le musée du régiment de la Chaudière sont installés au manège militaire de Lévis. Les effectifs du régiment sont répartis entre Lévis et Beauceville. 

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.