Publicité
16 septembre 2019 - 11:00 | Mis à jour : 11:11

Programme Éducation à la prévention en milieu scolaire de la CNESST

Participez à Sécurité Premier emploi et au Défi prévention jeunesse

Par Salle des nouvelles

Vous travaillez auprès d’élèves du primaire, du secondaire, de la formation professionnelle et du collégial et vous souhaitez les sensibiliser à l’importance de la prévention tant dans leur premier emploi que dans la vie de tous les jours? La Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) invite les écoles de la région de la Chaudière-Appalaches à soumettre des projets visant à informer les jeunes sur les droits et les responsabilités des travailleurs ou l’adoption de comportements sains et sécuritaires.

Par ce programme, la CNESST espère les voir développer une culture de la prévention qui les suivra dans toutes les sphères de leur vie.

Un programme, deux volets

Dès le 16 septembre, et ce, jusqu’au 18 octobre prochain, les écoles secondaires, les centres de formation professionnelle et les cégeps pourront soumettre des projets pour le volet Sécurité Premier emploi. Ce volet vise à amener les jeunes à repérer différents risques pouvant se présenter dans un milieu de travail, à trouver des solutions pour les éliminer, et à ainsi prévenir les accidents. L’aide financière accordée pour un projet admissible est de 300 $.

À cette même date, les écoles primaires pourront soumettre des projets pour le volet Défi prévention jeunesse. Celui-ci a pour but d’aider les jeunes à détecter les risques dans leurs activités quotidiennes, et de savoir comment les éliminer tout en les sensibilisant à la prévention. L’aide financière accordée pour un projet admissible est de 200 $.

La CNESST met à la disposition des enseignants qui souhaitent soumettre un projet dans le cadre du volet Défi prévention jeunesse des projets clés en main (Kinga), disponibles sur le site Internet jeunesautravail.com/enseignants.

Ces activités clés en main sont divisées par cycle scolaire pour offrir du contenu adapté aux différentes phases de développement des élèves, et ainsi contribuer au développement de compétences en matière de prévention des lésions professionnelles chez les jeunes d’âge scolaire ou avant leur arrivée sur le marché du travail.

Êtes-vous admissible?

Pour être admissible, le projet doit être lié à un premier emploi, cibler un risque présent en milieu scolaire ou être en lien avec l’une des lois du travail, en plus de susciter la participation active des élèves.

Comment participer?

Visitez le site Web jeunesautravail.com/enseignants

Quelques chiffres

Le programme Éducation à la prévention en milieu scolaire existe depuis 18 ans. Administré par la CNESST, il donne des résultats probants. Dans le cadre du programme en 2018-2019, la CNESST a accepté 1 100 projets provenant de 493 écoles. Au cours de la dernière année scolaire uniquement, un peu plus de 212 330 jeunes ont été sensibilisés à l’importance d’adopter des comportements sains et sécuritaires dès le plus jeune âge.

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.