X
Rechercher
Publicité

Ce projet a été réalisé grâce à la contribution financière de la Fondation TEDICA, de la Fondation Foyer de l’enfance de la Côte-du-Sud et de la Fondation Maurice Tanguay

Un module de jeux aménagé pour les besoins de six jeunes ayant une déficience intellectuelle ou des troubles du spectre de l’autisme

durée 11h00
18 octobre 2019
Johanne Mathieu
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Johanne Mathieu, Journaliste

Six jeunes, âgés entre 10 et 18 ans, de la résidence à assistance continue (RAC) de Saint-Romuald du CISSS de Chaudière-Appalaches peuvent maintenant jouer librement dans un module de jeux aménagé pour répondre à leurs besoins. Ce projet a été réalisé grâce à la contribution financière de la Fondation TEDICA, de la Fondation Foyer de l’enfance de la Côte-du-Sud et de la Fondation Maurice Tanguay. 

« Le module de jeux permet aux jeunes de poursuivre leur réadaptation, dans un contexte ludique, en développant leurs habiletés de motricité globale, la proprioception, l’orientation spatiale, leurs habiletés sociales et leur créativité », mentionne Mme Mélanie Dupuis, chef en réadaptation. 

« Pour certains jeunes, les sorties à l’extérieur de la résidence sont très limitées afin d’assurer leur sécurité et celle d’autrui. L’utilisation d’un tel équipement leur permet maintenant de dépenser leur énergie de manière socialement acceptable dans un environnement contrôlé et rassembleur afin de développer les habiletés nécessaires à leur intégration sociale », ajoute M. Richard Penney, directeur du programme déficience intellectuelle, troubles du spectre de l’autisme et déficience physique. 

Qu’est-ce qu’une résidence à assistance continue (RAC) en DI et TSA?

La résidence à assistance continue de Saint-Romuald du CISSS de Chaudière-Appalaches accueille 12 jeunes, âgés entre 10 et 30 ans, provenant de partout en Chaudière-Appalaches.

Elle a pour mission d’offrir à des jeunes ayant une déficience intellectuelle ou des troubles du spectre de l’autisme, dont le milieu de vie est compromis en raison d’un trouble du comportement ou d’un trouble grave du comportement, un épisode de services personnalisés, intensifs et spécialisés d’adaptation et de réadaptation dans une ressource résidentielle substitut et transitoire. Cet épisode vise à les aider à retrouver un fonctionnement leur permettant de s’intégrer socialement et d’atteindre une qualité de vie optimale dans un milieu de vie le plus naturel possible. 

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


COVID-19 : deux décès en Beauce

Selon le bilan de la Santé publique régionale publié aujourd'hui, quatre personnes sont décédées en raison de la COVID-19 en Chaudière-Appalaches, dont deux en Beauce. Une des personnes décédées résidait dans la MRC de Beauce-Sartigan, une dans la MRC de la Nouvelle-Beauce, une dans la MRC de Lotbinière et une dans la Ville de Lévis. Le nombre ...

Variole simienne: la Santé publique explique les mesures à prendre

Le Dr Luc Boileau a tenu une conférence de presse hier pour venir expliquer aux citoyens comment reconnaître la variole simienne ou communément appelée variole du singe et quelles mesures devrait-on prendre.  Il a débuté en mentionnant que nous étions loin de la contagiosité et de l’ampleur de la COVID-19, mais qu’il était bon de rapidement faire ...

durée Hier 18h00

Gopal Ducharme descendra la Chaudière en kayak jusqu'à Québec

Après avoir parcouru près de 650 km à pied en deux hivers, Gopal Ducharme sera cette fois en kayak pour réaliser une édition d'été du défi Un pas à la fois pour la prévention du suicide. Son parcours de 185 kilomètres se réalisera sur la rivière Chaudière pour une durée de 15 jours. Au départ de Lac-Mégantic le 4 juin, il devrait arriver ...