Publicité
3 mars 2020 - 12:00

Fondation Jean Lapointe

Défi 28 jours sans alcool : les dons ont doublé dans la région

Gabrielle Denoncourt

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Dans le cadre du Défi 28 jours sans alcool, la région de Chaudière-Appalaches a amassé un montant total de 13 315 $ et 456 personnes ont participé.

Selon la Fondation Jean Lapointe qui est l’investigateur de cette campagne, c’est une belle augmentation par rapport à l’année dernière où la région avait récolté 6 751 $ pour un total de 304 participants.

Bien que l’objectif de 15 000 $ n’a pas été atteint, le montant de l’ensemble du Québec a dépassé son objectif de 550 000 $. C’est un total de 550 470 $ amassé par 12 500 participants. Cette somme aidera la Fondation à poursuivre ses efforts de prévention dans les écoles secondaires de l’ensemble du Québec, rencontrant ainsi plus de 85 000 jeunes au cours de la prochaine année.

Cette 7e édition est celle qui a atteint une somme record.

« La participation des Québécois au Défi nous touche chaque année, s’exclame Sylvie Rouillier, directrice générale de la Fondation Jean Lapointe. Nous comptons sur cette collecte de fonds pour continuer à offrir des ateliers de qualité à nos jeunes. Il va sans dire que le dévouement de chaque personne ayant participé au Défi ou ayant fait un don représente une belle victoire pour la prévention des dépendances. »

Avez-vous participé à ce défi ?

À lire également: 73% de l’objectif atteint pour Chaudières-Appalaches

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.