Publicité

27 décembre 2020 - 18:00

Hôpital de Saint-Georges et CHSLD

Des enfants de Saint-Georges envoient des lettres de Noël à des patients hospitalisés

François Provost

Par François Provost, Journaliste

Toutes les réactions 2

244 lettres et 30 dessins: c'est ce que des élèves du primaire de l'école Lacroix, de l'école Monseigneur-Fortier et du CPE La Fourmille ont envoyé à des patients hospitalisés de la Beauce en cette période des fêtes.

Cette idée a été lancée par Jessica Leblanc, travailleuse sociale à l'hôpital de Saint-Georges, qui avait pour objectif que chaque personne hospitalisée à son unité de travail reçoit une lettre pendant le temps des fêtes. 

« C'est difficile pour tout le monde l'isolement en ce moment, mais on le constate encore plus à l'hôpital où les gens sont vraiment plus isolés », explique Jessica Leblanc. 

La Géorgienne a donc décidé de communiquer à deux enseignantes de l'école Lacroix habitant près de chez elle, Monique Roy et Caroline Saint-Laurent, afin de voir si elles étaient intéressées à faire participer leurs élèves à la rédaction des lettres avant la fin des classes.

Non seulement celles-ci ont répondu à l'appel, mais elles ont également entraîné plusieurs autres classes de l'école à faire de même. C'est donc huit classes de l'école Lacroix (2e, 3e et 4e année) qui se mirent à la rédaction des lettres.

Deux amies de Jessica Leblanc dont les enfants vont à l'école Monseigneur-Fortier ont également contacté des professeurs de l'établissement. Deux groupes d'élèves se sont donc ajoutés. 

De plus, de jeunes enfants du CPE la Fourmille ont également participé au projet en offrant des dessins, tout comme certains enfants des membres du personnel de l'hôpital.

Au total, ce fut donc 244 lettres et 30 dessins de Noël qui ont été créés, un nombre plus que suffisant pour tous les patients hospitalisés de l'hôpital de Saint-Georges. C'est pourquoi plusieurs lettres et dessins ont également été envoyés dans les CHSLD Richard-Busque et l'Assomption de Saint-Georges ainsi qu'au site non traditionnel (SNT) de la Guadeloupe où sont traités des patients atteints de la COVID-19. 

Dans les CHSLD, ce sont les infirmières qui ont distribué les lettres. À l'hôpital, c'est Jessica et la médecin Marie-Nöel Delisle qui ont assuré la distribution.

« Ç'a été un très beau moment, beaucoup de gens étaient touchés et émus, certains ont ri en lisant les messages des enfants. Pour d’autres, ce sont des souvenirs d’enfance qui ont refait surface », raconte la travailleuse sociale. 

Celle-ci conclut en mentionnant qu'elle voudrait bien reconduire le projet l'année prochaine. 

Notons que des mesures sanitaires et logistiques ont été établies et respectées pendant la distribution des lettres. 

 

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Non seulement aux personnes hospitalisées mais également aux personnes vivants dans les résidences pour personnes âgées
    ce fut très apprécié

    Claude - 2020-12-27 19:40
  • Pas seulement aux personnes hospitalisées mais également aux personnes vivant dans les résidence pour personnes âgées

    Claude - 2020-12-27 19:43