Publicité

4 mars 2021 - 12:15 | Mis à jour : 12:44

Chaudière-Appalaches

Que pourra-t-on faire avec le retour au pallier d’alerte orange?

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Toutes les réactions 1

La  région de Chaudière-Appalaches passera, à compter du 8 mars, au palier orange du système d’alertes régionales et d’intervention graduelle, comme l'a annoncé le premier ministre Legault hier.

La décision d'aller dans ce sens a été prise car la situation épidémiologique du territoire est stable depuis quatre semaines, rappelle le CISSS Chaudière-Appalaches.

En effet, le nombre de personnes  infectées est bas avec une moyenne quotidienne de cinq cas, dans la dernière semaine. De plus, les taux  d’hospitalisations sont à la baisse et il ne reste que très peu d’éclosions dans les milieux de vie de la région. Toutefois,  avec l’émergence des nouveaux variants, la situation continue d’être suivie de très près et commande une plus grande prudence, signale l'organisme.

Dans la région de Chaudière-Appalaches, le retour, ce lundi, en zone orange permettra notamment : 

• L’ouverture des restaurants, avec un maximum de deux adultes par table qui peuvent être accompagnés de  leurs enfants d’âge mineur. Un registre de la clientèle doit être tenu. Seuls les clients avec preuve de  résidence dans une région dont le palier d’alerte est identique à celui de la région de l’établissement y ont  accès. À l’exception de la restauration rapide, la réservation est obligatoire. Durant la période de couvre-feu,  seule la livraison demeure possible.  

• L’ouverture des salles d’entraînement physique : seul l’entraînement individuel ou avec les occupants d’une  même résidence ainsi que les cours privés sont autorisés. En tout temps, la distanciation physique de deux  mètres doit être respectée et l’assistance rapprochée n’est pas autorisée, sauf pour les membres d’une même  résidence.  

• Le couvre-feu sera en vigueur entre 21 h 30 et 5 h du matin. 

• Les salles de spectacle avec des places fixes assignées pourront rouvrir dans le respect des mesures en  vigueur. 

• Pour les élèves de la 1re à la 4e année du primaire, le port du couvre-visage n’est pas obligatoire à l’extérieur  ni dans les classes. 

« Dans les dernières semaines, la situation épidémiologique dans la région s’est grandement améliorée. Je tiens à  féliciter la population de Chaudière-Appalaches pour les efforts soutenus et je les invite à ne pas relâcher concernant le  respect des consignes sanitaires de base pour faire en sorte que les variants ne causent pas trop d’impacts dans notre région », a souligné Dre Liliana Romero, directrice régionale de santé publique par voie de communiqué de presse.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • On ne parle pas dans cet article des règles qui entourent les visites à domicile. Est-ce un large résumé des règles en zone orange ?

    Gearleen Ratté - 2021-03-04 16:14