X
Rechercher
Publicité

Il y aura 21 places

Un nouveau CPE à Saint-Honoré-de-Shenley d'ici 2024

durée 18h00
18 mars 2022
Léa Arnaud
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Léa Arnaud, Journaliste

Le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, était de visite en Beauce aujourd’hui pour annoncer 21 nouvelles places dans un centre de la petite enfance (CPE) à Saint-Honoré-de-Shenley, dont cinq pour des poupons.

Le bâtiment municipal du 463 rue Principale accueillera le nouveau service de garde, géré par les CPE Boutons d’Or, d’ici le début de l’année 2024. Un organisme qui dispose déjà d’installations à Saint-Georges ainsi qu’à Saint-Gédéon-de-Beauce et bientôt à Notre-Dame-des-Pins où ouvrira un CPE de 59 places, dont 10 poupons. 

« Pour nous la petite enfance c’est une priorité, c’est important de développer les centres de la petite enfance et de développer une offre de service de garde subventionnée. C’est la raison pour laquelle le gouvernement a lancé le Grand chantier pour les familles. C’est le plus important appel de projets depuis 1997 », a souligné le ministre Lacombe lors de sa conférence de presse.

Ces annonces font suite à l’appel d'offres présenté par le gouvernement, dans le cadre Grand chantier pour les familles, ayant un budget de 5,8 milliards de dollars pour les cinq prochaines années.

Développer la communauté
« Vous savez si on arrive à un résultat comme celui-là, c’est parce qu’on croit au développement de nos municipalités », a ajouté Samuel Poulin, député de Beauce-Sud. Il a également indiqué qu’un projet de ce genre s’installe pour plusieurs années dans le but de satisfaire les besoins des jeunes familles, mais aussi d’accueillir de nouveaux résidents.

Pour les mêmes raisons, la municipalité estime que l’arrivée de ce CPE sera un moteur économique très important. « Ce besoin est nommé depuis 2014 dans les consultations publiques », a fait savoir Karine Champagne, promairesse de Saint-Honoré. Elle a noté d’ailleurs que la municipalité bénéficie déjà de services de garde, mais que l’avantage d’un CPE est notamment la flexibilité des horaires.

« Pour la municipalité, c’est important d'investir au niveau des familles et des enfants, parce qu'on sait que c'est de là que part l'évolution d'une personne. On sait que c’est de 0 à 5 ans qu’on se développe, qu'on acquiert nos bases », a-t-elle précisé.

Notons que la bibliothèque municipale se trouve présentement dans le même bâtiment que celui qui abritera le nouveau CPE. De ce fait, la bibliothèque déménagera dans le sous-sol pour que le premier étage accueille les enfants et que ces derniers puissent en profiter.

Le maire de la municipalité et préfet de la MRC Beauce-Sartigan, Dany Quirion, s’est aussi impliqué dans ce projet qui lui tenait particulièrement à cœur pour le développement de la communauté. Lors de sa prise de parole à la conférence de presse, il a clarifié l’importance que cela représente pour lui que les citoyens « mettent aussi la main au portefeuille.Je ne crois pas que le gouvernement doit toujours tout payer pour que les municipalités aient des nouveaux services, comme citoyens on a aussi notre part à faire localement. » 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Le club de l’âge d’or de Notre-Dame-des-Pins cesse ses activités dans la générosité

La pandémie de COVID-19 a fait des dommages collatéraux dans la localité de Notre-Dame-des-Pins alors que le club d'âge d'or local, Joie et Sérénité, cesse ses activités le 31 mai. En effet, les deux années de confinement et de restriction n'ont pas permis de tenir d'activités et comme il n'y a pas de relève en vue, les administrateurs du groupe ...

Les journalistes souffrent de niveaux «alarmants» de stress, suggère un sondage

Les travailleurs canadiens de l’information souffrent de niveaux «alarmants» de stress et de traumatismes liés au métier, selon un nouveau rapport, et les chercheurs réclament un soutien accru pour aider les journalistes à faire face à la couverture de la COVID−19 et d’autres crises dans l’actualité. Les résultats, basés sur 1251 réponses ...

durée Hier 17h00

COVID-19 : la situation reste stable en Chaudière-Appalaches

Le bilan de la Santé publique régionale publié aujourd'hui reste stable par rapport à celui d'hier en Chaudière-Appalaches. Voici quel était le portrait ce matin dans les quatre centres hospitaliers de la région administrative concernant les hospitalisations liées à la COVID-19: - Hôpital de Saint-Georges : deux dans les unités de soins (0) ...