X
Rechercher
Publicité

Réaménagement du département de médecine nucléaire

Un investissement de 950 000 $ à l’Hôpital de Saint-Georges

durée 13h15
6 avril 2022
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Salle des nouvelles

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, et le député de Beauce-Sud, Samuel Poulin, viennent d'annoncer le début d’importants travaux de réaménagement au département de médecine nucléaire de l’Hôpital de Saint-Georges.

Évalués à 950 000 $, ces travaux permettront de moderniser et d’adapter les lieux afin qu’ils soient conformes aux nouvelles normes de la Commission canadienne de sûreté nucléaire. 

Plus précisément, cet investissement permettra de réaménager des locaux dans les secteurs de la radiologie et de la médecine nucléaire. Dans le secteur de la médecine nucléaire, le laboratoire sera remis aux normes. Les travaux actuels consistent à refaire les locaux de préparation des produits d’injection et à remplacer la hotte de préparation et de l’entreposage des produits. En radiologie, des bureaux administratifs, des salles multifonctions et le poste d’accueil seront réaménagés. Le poste de réception sera plus ergonomique, plus sécuritaire pour la prévention des infections et mieux adapté pour assurer le respect de la confidentialité. 

Les travaux se termineront en juillet prochain avec le réaménagement du laboratoire nucléaire. 

 « Cette importante rénovation au département de médecine nucléaire va changer complètement le fonctionnement et l’accueil du département. Ceci sera à la fois plus moderne et plus facile pour le personnel en termes d’efficacité. Cette annonce s’ajoute également à nos investissements pour la nouvelle unité de traitement de cancer, annoncée à l’été 2019, dont la préparation des plans et devis sont en cours. », a indiqué le député de Beauce-Sud, par voie de communiqué de presse.

PHOTO — De gauche à droite, Stéphane Giguère, directeur adjoint des services techniques au CISSS de  Chaudière-Appalaches, Gilles Lamontagne, technologue en médecine nucléaire au CISSS, Samuel Poulin, député de  Beauce-Sud, Sara Rivard, chef de service responsable de la médecine nucléaire pour territoires de Beauce-Etchemins et  Thetford au CISSS et Marco Bélanger, directeur général adjoint Programmes de santé physique générale et spécialisée au CISSS de Chaudière-Appalaches. 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 13h15

COVID-19 : deux décès en Beauce

Selon le bilan de la Santé publique régionale publié aujourd'hui, quatre personnes sont décédées en raison de la COVID-19 en Chaudière-Appalaches, dont deux en Beauce. Une des personnes décédées résidait dans la MRC de Beauce-Sartigan, une dans la MRC de la Nouvelle-Beauce, une dans la MRC de Lotbinière et une dans la Ville de Lévis. Le nombre ...

durée Hier 4h00

Variole simienne: la Santé publique explique les mesures à prendre

Le Dr Luc Boileau a tenu une conférence de presse hier pour venir expliquer aux citoyens comment reconnaître la variole simienne ou communément appelée variole du singe et quelles mesures devrait-on prendre.  Il a débuté en mentionnant que nous étions loin de la contagiosité et de l’ampleur de la COVID-19, mais qu’il était bon de rapidement faire ...

26 mai 2022

Gopal Ducharme descendra la Chaudière en kayak jusqu'à Québec

Après avoir parcouru près de 650 km à pied en deux hivers, Gopal Ducharme sera cette fois en kayak pour réaliser une édition d'été du défi Un pas à la fois pour la prévention du suicide. Son parcours de 185 kilomètres se réalisera sur la rivière Chaudière pour une durée de 15 jours. Au départ de Lac-Mégantic le 4 juin, il devrait arriver ...