X
Rechercher
Publicité

GRAP Chaudière-Appalaches

Un projet pour lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale dans la région

durée 05h00
30 avril 2022
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Salle des nouvelles

Le Groupe de réflexion et d’action sur la pauvreté (GRAP) Chaudière-Appalaches, en collaboration avec l’ACEF Appalaches-Beauce-Etchemins, annonce le début du projet « Vaincre la pauvreté : ensemble et AVEC ».

Celui-ci vise à réaliser une tournée régionale de formations de l’approche « L’AVEC, pour faire ensemble » du Collectif pour un Québec sans pauvreté auprès des personnes désirant s’impliquer à titre d’expert de vécu au sein d’un comité régional dont les membres proviendront de l’ensemble des MRC de la région de la Chaudière-Appalaches.

Ces représentants porteront leur voix à travers des projets de logements abordables et de mobilité. Ce projet est rendu possible grâce à un financement de 70 000 $ issu du Fonds québécois d'initiatives sociales (FQIS), dans le cadre de l'Alliance pour la solidarité, en collaboration avec le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale.

« Grâce aux différentes activités qui seront réalisées dans le cadre de ce projet mobilisant pour la région de la Chaudière-Appalaches, les personnes en situation de pauvreté pourront s’engager socialement dans leur milieu. Elles seront au cœur d’un réseau fort et outillées dans le contexte de différentes initiatives qui touchent le logement social et le transport », affirme M. Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration et ministre responsable de la région de la Mauricie.

Diane Bilodeau, chargée de projet à la mobilisation au Groupe de réflexion et d’action sur la pauvreté (GRAP) Chaudière-Appalaches, explique : « l’approche AVEC, c’est l’inclusion de personnes vivant en situation de pauvreté dans les instances décisionnelles de la région. Cette implication, en plus de contrer les préjugés entourant leurs réalités, permet de travailler sur des projets ciblés et en fonction des besoins réels de la population visée. Donc, améliorer le transport collectif et augmenter le nombre de logements abordables, et ce, en collaboration avec les organismes de défenses des droits concernés par ces questions. »

Partout au Québec, l’urgence de mettre sur pied des transports collectifs adaptés aux besoins des citoyens et de régler le problème de logements abordables font partie des défis à relever en tant que société. Travailler en parallèle sur ces deux pôles permet également de donner la chance aux personnes en situation de pauvreté d’améliorer leur niveau de vie et de favoriser leur inclusion sociale. Une manière efficace pour arriver à trouver des solutions adéquates à ces deux problématiques est l’intégration d’experts de vécu dans le processus décisionnel de projets spécifiques, c’est-à-dire l’approche AVEC.

Les personnes intéressées à faire partie de ce projet ou qui souhaitent obtenir plus de renseignements sont invitées à communiquer avec Diane Bilodeau au 418 281-4507 ou par courriel au : [email protected].

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Les techniciens ambulanciers dans le feu de l'action

Pour clôturer la Semaine des paramédics et des services préhospitaliers d'urgence, qui se tenait jusqu'à aujourd'hui, EnBeauce.com vous présente une galerie de photos du personnel sur le terrain Ces quelques jours visent à souligner l'expertise des 1100 paramédics et de tous les autres corps de métier œuvrant dans la chaîne d'intervention ...

durée Hier 13h15

COVID-19 : deux décès en Beauce

Selon le bilan de la Santé publique régionale publié aujourd'hui, quatre personnes sont décédées en raison de la COVID-19 en Chaudière-Appalaches, dont deux en Beauce. Une des personnes décédées résidait dans la MRC de Beauce-Sartigan, une dans la MRC de la Nouvelle-Beauce, une dans la MRC de Lotbinière et une dans la Ville de Lévis. Le nombre ...

durée Hier 4h00

Variole simienne: la Santé publique explique les mesures à prendre

Le Dr Luc Boileau a tenu une conférence de presse hier pour venir expliquer aux citoyens comment reconnaître la variole simienne ou communément appelée variole du singe et quelles mesures devrait-on prendre.  Il a débuté en mentionnant que nous étions loin de la contagiosité et de l’ampleur de la COVID-19, mais qu’il était bon de rapidement faire ...