Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

En raison d'un manque d'infirmières

Fermeture de l'URFI de Beauceville pour tout l'été

durée 15h45
6 juin 2022
1ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Sylvio Morin
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

L'unité de réadaptation intensive (URFI), située dans l'édifice de l'ancien hôpital de Beauceville, fermera ses portes du 23 juin au 10 septembre et pourrait l'être davantage si le problème du manque de personnel perdure.

L'équipe de Beauceville, qui compte près de 25 personnes, a été informée de cet état de faits lors d'une rencontre qui s'est tenue mercredi dernier. La raison invoquée est le manque d'infirmières pour assurer une garde 24 heures par jour, sept jours sur sept.

L'unité accueille des patients qui ont subi des déficiences physiques importantes (perte de la parole, de la mobilité, etc.) à la suite d'accidents cardio-vasculaires ou autres types de maladie — comme ces derniers mois, les cas de post COVID-19, et qui requièrent des soins médicaux nécessitant une hospitalisation. L'endroit compte pour ce faire 15 espaces-lits mais dix d'entre eux sont régulièrement occupés. Le centre offre aussi la réadaptation aux personnes qui habitent à la maison.

L'URFI dessert un grand bassin de clients sur le territoire de la Chaudière-Appalaches qui ne se limite pas à la Beauce. Lorsque le service de Beauceville fermera, les prochains clients ayant des besoins de réadaptation sur le territoire seront transférés vers Charny ou Lévis.

« Ils [les patients]seront loin de leurs proches et de leur domicile, ce qui nuira au processus de réadaptation et on prévoit des listes d'attentes plus élevées. Ceci aura assurément un impact défavorable sur la clientèle desservie et va à l'encontre des orientations prônées par la direction d'offrir des soins de qualité et de proximité à la clientèle. Nous avons aussi le souci de perdre des membres du personnel de cette équipe dévouée, passionnée et qui présente une grande expertise pour cette clientèle. Le fait de combler les besoins a/n des médecins, personnel infirmier, professionnel de réadaptation est toujours un enjeu encore plus en région. Nous craignons que cette fermeture entraine des départs au sein du personnel et mette en péril une réouverture en septembre », peut-on lire dans un message envoyé par des employés de l'URFI au comité des usagers de l'endroit.  Ce comité doit justement se réunir demain soir pour examiner la décision.

Outre les infirmières et infirmières auxiliaires, l'unité compte des préposées aux bénéficiaires, des physiothérapeutes, des ergothérapeutes, des orthophonistes, des neuropsychologue, des travailleuses sociales ainsi que deux médecins qui effectuent des visites régulières à toutes les semaines. Le personnel, ainsi que les représentants syndicaux, ont été convoqués pour une rencontre jeudi afin de savoir à quel endroit ils seront réaffectés durant la fermeture.

Des explications du CISSS Chaudière-Appalaches
Appelés à commenter la fermeture, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches a indiqué, dans un courriel envoyé à EnBeauce.com, avoir pris « avec regret » cette décision « après avoir exploré plusieurs pistes de solutions. »

La porte-parole du service des communications de l'organisme, Mireille Gaudreault, précise que pour continuer à assurer des soins et services sécuritaires aux usagers de l’URFI de Beauceville (ouvert à 10 lits donc pas à pleine capacité), « nous aurions besoin de quatre infirmières supplémentaires. Avec les enjeux de main d’œuvre actuels et en raison des vacances estivales, nous n’avions pas à notre disposition ces quatre infirmières qui nous auraient permis de conserver les services ouverts tout l’été.»

Elle ajoute que les services seront offerts différemment aux usagers. Ainsi, des sept usagers actuellement présents, cinq termineront leur réadaptation d’ici le 17 juin ou seront relocalisés vers un autre milieu de vie. Les deux usagers demeurant encore à l’unité seront relocalisés à l’URFI de Lévis afin de terminer leur réadaptation. Par ailleurs, tous les autres usagers recevront leurs services à l'Hôpital de Saint-Georges où certains employés seront réaffectés.

Le CISSS signale aussi que l’URFI de Lévis ne présentant les mêmes enjeux au niveau du personnel, pourra maintenir ses lits de réadaptation fonctionnels durant la période estivale et accueillir des usagers de l’URFI de Beauceville mais aussi en provenance de l’axe Sud de la région. 

Enfin, des démarches de recrutement, d’attraction et de rétention de main d’œuvre infirmière sont réalisées en continu par la direction des ressources humaines pour venir combler les besoins qui sont majeurs, en personnel infirmier partout au sein du CISSS et donc pas seulement, évidemment à l’URFI. « Nous souhaitons combler les quatre postes vacants d’infirmières à compter de l’automne 2022 », a conclu Mme Gaudreault.

commentairesCommentaires

1

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

  • LL
    Louis Lambert
    temps Il y a 2 semaines
    Triste nouvelle, que cette fermeture
    Voir cette équipe si efficace, cette maison de soins disparaître de la région, j’y ai séjourné, ils m’ont réappris à marcher, ils m’ont redonner la force de vivre.
    Souhaitons trouver et garder ce précieux personnel, l’URFI, doit rester ici.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


COVID-19: la réponse du Canada parmi les meilleures au monde, selon une étude

Le Canada a mieux géré les deux premières années de la pandémie de COVID-19 et a mieux résisté aux bouleversements qui ont suivi que plusieurs autres pays dotés d'une infrastructure de soins de santé et économique comparable, selon une nouvelle étude. La recherche, publiée lundi dans le Journal de l'Association médicale canadienne, attribue la ...

Plusieurs collectes de sang à venir en Beauce

L'organisme Héma-Québec tiendra de nouvelles collectes de sang dans la région au cours des prochaines semaines. Voici les dates et les lieux des cliniques programmées: Mardi 28 juin Salle Alphonse-Desjardins du Centre Caztel de Sainte-Marie de-Beauce de 14 h à  20 h. Objectif: 100 donneurs. Mardi 5 juillet Complexe multifonctionnel ...

25 juin 2022

Saint-Robert-Bellarmin reçoit plus de 1,9 M$ pour la construction d'une caserne de pompiers

Le gouvernement du Québec accorde une aide financière de 1 930 829 $ à la municipalité de Saint-Robert-Bellarmin pour la construction d’une caserne de pompiers. L'annonce a été faite ce jeudi par le député de Beauce-Sud, Samuel Poulin, au nom de la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest. « L’aide accordée à ...