Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Texte commandité

Quelles sont les urgences dentaires les plus fréquentes ?

durée 14h57
1 août 2022

 

Une douleur dentaire est souvent le signe d’une infection ou d’une inflammation à ne pas prendre à la légère. D’autres symptômes peuvent vous alerter comme des saignements ou le gonflement des tissus. Lorsque ces gênes ou la douleur vous empêchent de dormir, de manger ou même de réfléchir, il est certainement grand temps de vous rendre dans un cabinet pour une urgence !

Comment reconnaître une urgence dentaire ?

Différents symptômes et ressentis peuvent vous amener à contacter votre spécialiste pour une urgence dentaire. La douleur est commune à la plupart des infections qu’il est nécessaire de prendre en charge rapidement, tout simplement parce qu’elle devient difficile à supporter.

Que vos doutes se confirment ou non, ne prenez aucun risque et contactez votre dentiste. Prenez soin de détailler vos symptômes pour obtenir une consultation d’urgence. Selon votre situation, l’infection dont vous souffrez pourrait se propager et impacter votre santé générale. Une visite en urgence permettra à votre dentiste de contrôler et de contenir la situation en attendant d’envisager un traitement dans la durée pour rétablir votre santé bucco-dentaire.

Les urgences les plus fréquentes sont plus faciles à identifier, il y a plus de chances que vous en reconnaissiez les symptômes !

Une dent fissurée ou fracturée

Qu’elle soit causée par une chute, un accident ou par le fait de croquer dans un aliment trop craquant, il peut arriver qu’une de vos dents se fracture ou qu’elle soit même arrachée par le choc. Si vos dents sont fragilisées par des caries ou du bruxisme, elles seront d’autant moins épargnées par l’impact. Plus vous êtes rapides à vous rendre chez votre dentiste, meilleures sont vos chances qu’il puisse réimplanter votre dent ou la réparer facilement !

Les dents de sagesse

L’éruption des dents de sagesse est parfois particulièrement douloureuse. Si vous repoussez leur extraction, il est possible que se développent une infection ou une inflammation gingivale. Leur accès est en effet assez difficile, il n’est pas toujours aisé d’atteindre les dents du fond avec votre brosse à dents.

Une rage de dent

Causée par l’inflammation de la pulpe dentaire (potentiellement due à une carie mal soignée), la rage de dent s’accompagne de douleurs vives qui surviennent brusquement. La douleur est constante et très difficile à faire passer avec une automédication.

Un abcès dentaire ou gingival

Le stade avancé d’une carie peut aussi mener à la formation d’un abcès qu’il est impératif de traiter en urgence. La gencive peut également être touchée à cause d'un excès de tartre ou une particule logée entre la dent et la gencive.

Un appareil orthodontique

Votre appareil orthodontique peut vous blesser s’il s'abîme ou se déplace. Le spécialiste qui vous suit pourra rapidement le repositionner et soigner la partie de votre bouche qui a pu être égratignée par le dispositif.

En attendant votre consultation, évitez les aliments très froids ou chauds, sucrés ou trop durs. S’il s’agit d’une inflammation, vous pouvez appliquer une compresse froide pour réduire le gonflement et la douleur.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Un premier lave-o-thon sous le signe de l'amusement à Saint-Zacharie

Le service de sécurité incendie de Saint-Zacharie et les cadets de Saint-Zacharie ont organisé conjointement un lave-o-thon ce samedi 24 septembre. Au total, ils ont lavé 63 voitures et récolté environ 1 000 $ au profit des cadets. C’était une journée de sourire et d'amusements, d’après Frédéric Guay, responsable communication corps de cadets de ...

durée Hier 13h00

L'armée canadienne s'inquiète de plus en plus de ses problèmes de recrutement

Les Forces armées lancent un signal d'alarme sur ses problèmes de recrutement: elles manquent de recrues pour occuper les milliers de postes vacants dans ses rangs. Le problème est si criant que l'officier supérieur responsable du recrutement et de l'entraînement décrit la situation comme une crise. La brigadière-générale Krista Brodie a dit ...

durée Hier 6h00

Un comité parlementaire examine l'aide médicale à mourir et les troubles mentaux

Une psychiatre a déclaré devant le comité mixte spécial du Parlement sur l'aide médicale à mourir que les personnes atteintes de troubles mentaux peuvent souffrir pendant des décennies et que leur détresse est tout aussi valable que celle d'une personne souffrant de douleurs physiques. Les personnes souffrant «uniquement» de troubles mentaux ...