Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Fondation du cœur Beauce-Etchemin

Lancement du programme de don planifié

durée 05h00
7 décembre 2023
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Salle des nouvelles

C’est la semaine dernière qu’avait lieu le lancement du programme de don planifié pour la Fondation du cœur Beauce-Etchemin, qui vise à assurer la pérennité de l'organisme, mais également à rendre éternels ses donateurs.

Ce nouveau programme permet de soutenir la cause en planifiant un don de différentes façons: vis l'assurance-vie, un legs, un don de valeur immobilière, REER ou FERR, rente de bienfaisance et encore plus.

 « Je me suis longtemps demandé ce qu’on allait retenir de moi lorsque je ne serai plus là. Est-ce que je vais laisser une trace ou simplement disparaitre? Qu’est-ce qu’un héritage réellement? Comment je souhaite que les gens se rappellent de moi? Le programme de don planifié cherche à rendre les gens éternels! Nous souhaitons rendre hommage à ceux et celles qui auront choisi, de leur vivant, de laisser cette marque dans la communauté », a fait remarquer Chantal Quirion, directrice générale de la Fondation du cœur et du Pavillon du cœur Beauce-Etchemin 

« Je suis très heureux d’avoir accompagné la Fondation du Cœur dans l’implantation de ce programme de dons planifiés qui rend réellement ces donateurs éternels. Le programme a été réfléchi de façon à ce que la Fondation n’utilise que les intérêts des dons reçus dans le but de faire vivre chaque donateur pour toujours. De ce fait, les donateurs sont éternels et assurent la pérennité de l’organisation pour toujours », de dire Claude Lestage, consultant senior en gestion philanthropique et expert-conseil en dons planifiés, qui a présenté et expliqué le fonctionnement du programme.

Rappelons que la Fondation du cœur Beauce-Etchemin amasse des dons pour assurer l’accessibilité aux programmes et activités de prévention, de réadaptation et de maintien du Pavillon du cœur Beauce-Etchemin, en plus du développement et de la pérennité du Pavillon.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Olga Zainchkovska : « Je veux continuer ma vie ici, même si la guerre s'arrête »

Olga Zainchkovska est une Ukrainienne installée avec son fils à Saint-Georges depuis juillet 2023. Originaire de Zaporijia, ville située à une trentaine de kilomètres du front de guerre, elle a décidé de rejoindre une amie au Québec afin de construire sa nouvelle vie. Pour EnBeauce.com, elle a accepté de revenir sur son arrivée et son intégration ...

Conventions collectives: le Front commun a dit oui à 74,8 %

C'est finalement à 74,8 % que les syndiqués du front commun ont adopté l'entente de principe qui avait été convenue quant au renouvellement des conventions collectives. Le front commun, qui est constitué de l'APTS, de la CSQ, de la FTQ et de la CSN, représentant 420 000 travailleurs dans la santé et l'éducation, en a fait l'annonce, vendredi, à ...

durée Hier 17h00

Urgence de l'hôpital de Saint-Georges: taux d'occupation à 138%

Selon les données recueillies sur le site du gouvernement du Québec, le taux d’occupation des civières à l'urgence de l'Hôpital de Saint-Georges se situait à 138%, à 14 h aujourd'hui. Comparativement, il était à 170% pour l'Hôpital de Thetford, 165% à l'Hôtel-Dieu de Lévis et 130 pour cent au Centre hospitalier de Montmagny.  À Saint-Georges, ...