Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Projet de 39 M$ à Saint-Georges

Stade de soccer: qu'en a-t-il coûté ailleurs?

durée 18h00
15 décembre 2023
Germain Chartier
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Germain Chartier, Journaliste

Mercredi 6 décembre, la Ville de Saint-Georges a annoncé le dépôt d'une demande d'aide financière pour son projet de stade de soccer intérieur. Ce dernier soulève malgré tout quelques questions quant à son coût total estimé à plus de 39 millions de dollars. 

En effet, plusieurs municipalités du Québec ont déjà déposé des projets équivalents pour des sommes beaucoup moins importantes.

Si l'on prend l'exemple de la ville voisine de Thetford Mines, le projet de stade de soccer intérieur a été présenté avec un coût de 12,8 M$. Au même titre que celui de Saint-Georges, l'infrastructure sera multisports pour accueillir le football, le baseball, et l'utimate frisbee.

Le projet de Thetford Mines est tout de même plus petit que le projet de Saint-Georges, mais ajoute néanmoins une palestre de gymnastique (demandée depuis longtemps par les organisations sportives à Saint-Georges), des espaces pour le cheerleading et les arts du cirque, ainsi qu'une salle de musculation et une surface de dek hockey. Tout cela dans un espace de près de 5 000 m2

« Le projet de Thetford est un gros gymnase. Nous, nous allons proposer un terrain à grandeur réglementaire. Le MLS pourra venir jusqu'ici. Ça va être des grandeurs pour jouer au soccer à 11 et avoir des ligues de soccer », a expliqué Claude Morin, maire de Saint-Georges à EnBeauce.com

Le projet de Saint-Georges offrira en effet, un bâtiment d'une superficie de plus de 9 500 mavec un terrain répondant aux exigences des compétitions provinciales. À cela, s'ajoute une salle de repos, des salles de formation, des toilettes et des estrades de 300 places. 

Si l'on regarde de côté de Saguenay, une ville avec plus de 140 000 habitants, il s'est construit un stade de soccer intérieur pour un coût total de 26 M$. Il est celui qui ressemble le plus au projet beauceron. Une surface de jeu pour la pratique du soccer à 11 contre 11 qui peut être divisé en trois terrains pour le soccer à 7. Il ajoute des vestiaires et des gradins et se distingue par la construction, dans cette même salle, d'une piste d'athlétisme en hauteur. Le bâtiment a une superficie totale de 9 000 m2.

La liste des projets de ce type est longue au Québec et aucun ne dépasse la barre des 30 M$. Sur six projets de stade de soccer intérieur ou stade multisport intérieur (Saguenay, Saint-Jérôme, Thetford Mines, Shawinigan, Sainte Catherine et Delson ainsi que Saint-Augustin-de-Desmaures), la moyenne du coût total est de 16 M$. Une somme qui reste malgré tout très inférieure au projet de Saint-Georges.

« Je suis d'accord que les prix sont hauts. Mais il y a 2 ou 3 ans, on avait présenté un projet qui montait à 43 M$. On avait un restaurant, des estrades, des salles de repos, une pièce de course au plafond et des murs d'escalades. Aujourd'hui, on a tout enlevé ça et c'est sorti à 39 M$. Actuellement, selon nos experts et la firme avec laquelle on a fait affaire pour qu'ils dessinent les plans et devis, on arrive à ce prix-là » fait remarquer le maire Morin.. 

Pour rappel aussi, le Programme d'aide financière aux infrastructures récréatives, sportives et de plein air (PAFIRSPA), dans lequel le projet de Saint-Georges a été déposé, a une enveloppe totale de 300 M$ pour tous les projets de la province. La Ville avec son projet, a demandé 20 M$. 

« Demander 20 M$ au gouvernement ce n'est pas trop. C'est le programme qui veut ça. Ils nous offrent jusqu'à 20 M$, donc on demande ce qu'ils nous offrent. C'est sûr qu'il y en a pour 1,3 milliard de demandes, pour une enveloppe de 300 M$, mais c'est sur 5 ans et on le déposera chaque année, en espérant qu'un jour, on soit choisi », a ajouté le maire. 

« C'est un projet de plus de 10 ans. Encore la semaine dernière, on me disait que nos équipes ne pouvaient pas aller jouer à Québec parce qu'il y avait un achalandage épouvantable. Mais il manque de place pour jouer en intérieur. En avoir un, en région, aiderait beaucoup de monde », a-t-il conclu.  

Quoi qu'il en soit, le projet est déposé et sera analysé par le gouvernement dans les prochains mois. Une réponse officielle est attendue pour le mois de juin 2024. 

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Olga Zainchkovska : « Je veux continuer ma vie ici, même si la guerre s'arrête »

Olga Zainchkovska est une Ukrainienne installée avec son fils à Saint-Georges depuis juillet 2023. Originaire de Zaporijia, ville située à une trentaine de kilomètres du front de guerre, elle a décidé de rejoindre une amie au Québec afin de construire sa nouvelle vie. Pour EnBeauce.com, elle a accepté de revenir sur son arrivée et son intégration ...

Conventions collectives: le Front commun a dit oui à 74,8 %

C'est finalement à 74,8 % que les syndiqués du front commun ont adopté l'entente de principe qui avait été convenue quant au renouvellement des conventions collectives. Le front commun, qui est constitué de l'APTS, de la CSQ, de la FTQ et de la CSN, représentant 420 000 travailleurs dans la santé et l'éducation, en a fait l'annonce, vendredi, à ...

durée Hier 17h00

Urgence de l'hôpital de Saint-Georges: taux d'occupation à 138%

Selon les données recueillies sur le site du gouvernement du Québec, le taux d’occupation des civières à l'urgence de l'Hôpital de Saint-Georges se situait à 138%, à 14 h aujourd'hui. Comparativement, il était à 170% pour l'Hôpital de Thetford, 165% à l'Hôtel-Dieu de Lévis et 130 pour cent au Centre hospitalier de Montmagny.  À Saint-Georges, ...