Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

À l'angle de la 120e rue et de la 2e avenue

Saint-Georges : un investissement de plus de 17 M$ pour des logements abordables

durée 14h00
13 décembre 2023
Germain Chartier
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Germain Chartier, Journaliste

Le député de Beauce-Sud, Samuel Poulin, a dévoilé, ce mercredi 13 décembre, le projet de 41 logements abordables à l'angle de la 120e rue et de la 2e avenue à Saint-Georges. 

Le projet, estimé à plus de 17 M$, est porté par Société immobilière communautaire de Beauce (SICB) et permettra aux personnes à revenu faible ou modeste de pouvoir se loger plus facilement.

En effet, l'objectif est d'offrir aux personnes seules, aux familles monoparentales, et aux familles ayant des enfants un logement de qualité et abordable.  

« C'est un beau cadeau de Noël que l'on se fait aujourd'hui. C'est un investissement de plus de 7 M$ du gouvernement du Québec. C'est un projet qui était longtemps souhaité par les organismes du territoire. C'est très important de spécifier que c'est du logement abordable, qui s'adresse à une clientèle qui est précise », a expliqué Samuel Poulin. 

Dans ce nouveau bâtiment, 19 appartements compteront une chambre, 12 en compteront deux chambres et 10 profiteront de trois chambres. Le but étant évidemment de pouvoir accueillir des familles avec des enfants. À cela, s'ajoute 10 autres appartements qui seront réservés à la clientèle de la Maison de la famille Beauce-Etchemins et du Bercail. 

La Ville de Saint-Georges participe également financièrement pour un montant de presque 3 M$, soit 17,5 % du coût total. « Ce projet est positif pour les gens et familles qui vont pour en profiter, mais aussi pour leur famille, leur entourage, leur milieu et pour le quartier. Les logements de qualité sont la base dans une société et la Ville est fière de pouvoir investir dans ce projet », a détaillé Manon Bougie, mairesse suppléante de la Ville de Saint-Georges. 

« La SICB a pour mission de développer et de gérer des logements abordables en Beauce. On commence avec ce projet à Saint-Georges, mais l'idée, si jamais il y avait d'autres projets, dans d'autres villes en Beauce, est que l'on puisse aussi se joindre à ceux-là », a ajouté Sarah Bellemarre, présidente de la SICB. 

 

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Olga Zainchkovska : « Je veux continuer ma vie ici, même si la guerre s'arrête »

Olga Zainchkovska est une Ukrainienne installée avec son fils à Saint-Georges depuis juillet 2023. Originaire de Zaporijia, ville située à une trentaine de kilomètres du front de guerre, elle a décidé de rejoindre une amie au Québec afin de construire sa nouvelle vie. Pour EnBeauce.com, elle a accepté de revenir sur son arrivée et son intégration ...

Conventions collectives: le Front commun a dit oui à 74,8 %

C'est finalement à 74,8 % que les syndiqués du front commun ont adopté l'entente de principe qui avait été convenue quant au renouvellement des conventions collectives. Le front commun, qui est constitué de l'APTS, de la CSQ, de la FTQ et de la CSN, représentant 420 000 travailleurs dans la santé et l'éducation, en a fait l'annonce, vendredi, à ...

durée Hier 17h00

Urgence de l'hôpital de Saint-Georges: taux d'occupation à 138%

Selon les données recueillies sur le site du gouvernement du Québec, le taux d’occupation des civières à l'urgence de l'Hôpital de Saint-Georges se situait à 138%, à 14 h aujourd'hui. Comparativement, il était à 170% pour l'Hôpital de Thetford, 165% à l'Hôtel-Dieu de Lévis et 130 pour cent au Centre hospitalier de Montmagny.  À Saint-Georges, ...