Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Campagne de sensibilisation

L'APBB préconise les bonnes pratiques pour le chauffage au bois

durée 16h15
19 février 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par Salle des nouvelles

Le chauffage au bois est partie intégrante de la culture québécoise. Se protéger du froid a toujours été une priorité pour tous les humains vivant sous cette latitude, et le chauffage au bois est un moyen simple, économique et efficace de le faire.

Dans les villes toutefois, sous certaines conditions atmosphériques, la concentration d’appareils de chauffage vétustes et non performants peut causer des problèmes respiratoires en raison de l’émission massive de particules fines dans l’air. Ce phénomène, qu’on appelle le « smog », devient alors un problème de santé publique.

La Ville de Québec s’est dotée récemment d’un nouveau règlement qui lui permet de décréter une interdiction préventive d’utiliser tout appareil à combustible solide, même s’il est certifié, afin de limiter l’émission de particules fines et d’autres polluants quand la qualité de l’air se détériore.

Sans commenter directement cette décision de la Ville de Québec, l'Association des propriétaires de boisés de la Beauce (APBB) pense qu’il y a un travail de sensibilisation à faire en amont, pour sensibiliser les personnes qui ont un poêle à bois de bien l’utiliser. Par exemple, brûler du bois sec plutôt que du bois vert fait une grande différence dans l’émission des particules. Il importe aussi de ne pas brûler de vidanges ou autres choses que du bois dans son poêle.

De plus, les nouveaux poêles certifiés, qui répondent aux normes, font une grosse différence sur la qualité de l’air.

Ces données existent et les gouvernements, municipaux ou autres, devraient en tenir compte dans leurs restrictions temporaires. D’ailleurs, pourrait-on penser à des programmes incitatifs de remplacement des vieux poêles ?

Même si « en campagne » ces problèmes d’émission de particules fines se posent avec moins d’acuité, puisque les concentrations d’appareils de chauffage sont moindres qu’en ville, certaines agglomérations en région peuvent connaître des problèmes de smog.

Rappelons toutefois qu’au Québec il y a une question de sécurité de la population qui doit pouvoir se chauffer en hiver, en cas d’urgence. On n’est pas à l’abri d’un grand verglas ou de tempêtes de vent qui peuvent causer des pannes de réseau. Les experts disent même que ces événements vont s’accentuer en raison des changements climatiques.

Décréter certaines journées d’interdiction, lorsque la pression atmosphérique fait en sorte que l’air reste au sol avec ses particules fines en suspension, est selon l'APBB une bonne pratique en regard de la santé publique, mais interdire complètement le chauffage au bois serait une erreur. Sans oublier que, lors des périodes de froid intense, où le réseau électrique est fortement sollicité, les chauffages d’appoint sont importants.

Comme on le voit à Québec, l’obligation réglementaire est remise en cause. Il faut sûrement commencer par une sensibilisation sur les bonnes pratiques du chauffage au bois, incluant le remplacement des poêles non performants.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 16h15

Remise de médailles: 29 pompiers honorés en Nouvelle-Beauce

La MRC de La Nouvelle-Beauce a rendu hommage aux pompiers de son territoire qui cumulent plus de 20 ans de service, lors d’une soirée de remise de médailles tenue jeudi 18 avril à Sainte-Marguerite. L’événement s’est tenu sous la présidence de Manon Jeannotte, lieutenante-gouverneure du Québec et était animée par Nancy Labbé, directrice générale ...

durée Hier 5h00

Près de 80 % des Québécois veulent une loi sur le don d'organes

Alors que l'Assemblée nationale se penche sur des façons d'améliorer la performance du Québec en matière de don d'organes et de transplantation, un nouveau sondage révèle que près de 80 % des Québécois sont favorables à l'adoption d'une loi pour y arriver.  Selon la directrice générale de Transplant Québec, Martine Bouchard, cela démontre ...

20 avril 2024

La revue de la semaine

Une actualité encore bien chargée de nouvelles cette semaine en Beauce. C'est pourquoi notre équipe de journalistes vous propose de voir ou revoir les articles et entrevues qui ont été publiés ces derniers jours et que vous avez peut-être manqués.  Samedi 13 avril Retour sur l'événement de l'éclipse solaire à Saint-Georges Avec une foule ...