Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Grève des salariés des loisirs

« Est-ce que la Ville de Saint-Georges veut vraiment régler? », dit le syndicat

durée 16h15
1 mars 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Germain Chartier
email
Par Germain Chartier, Journaliste

Les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs municipaux de la Ville de Saint-Georges – CSN, qui représentent les salarié-es du service des loisirs et de la culture, déclencheront, ce samedi 2 mars, une grève générale illimitée.

Le syndicat regrette le manque de sérieux de l'employeur dans les négociations. 

Un piquet de grève sera dressé devant le Centre sportif Lacroix-Dutil dès 10h, ce samedi pour montrer leur mécontentement. 

« Nous avons fait nos devoirs : il y a eu une vingtaine de rencontres de négociation jusqu’à maintenant, a expliqué Mario Boissé, président du syndicat, à notre demande, il y a même une conciliatrice du ministère du Travail dans notre dossier depuis le 15 décembre. Nous avons démontré à plusieurs moments notre ouverture, mais comme nous l’avons dit à mainte reprise, ça va prendre de l’argent frais sur la table pour dénouer l’impasse. » 

Pour la fédération, tant que la Ville de Saint-Georges ne changera pas son fusil d’épaule sur la question salariale, il n’y aura pas de règlements. « La proposition de l’employeur est inacceptable, car elle maintient l’appauvrissement des travailleuses et des travailleurs alors qu’il y aurait plutôt un rattrapage à faire. En 2024 ce n’est pas normal que des syndiqués s’appauvrissent, on ne peut pas cautionner ça ».

« On peut se poser la question : est-ce que la Ville de Saint-Georges veut vraiment régler ?, a indiqué Barbara Poirier, présidente du Conseil central de Québec–Chaudière-Appalaches (CSN). Parce qu’à chaque fois qu’elle a eu une chance d’avancer, elle ne l’a pas fait. Un moment donné c’est beau les plans de contingences et les annulations, mais si on veut donner les services à la population sur le long terme, ça va prendre des employés et une convention collective signée. » 

Le syndicat regrette aussi que la Ville décide d'annuler les divers événements prévus les prochaines semaines, plutôt que de continuer les négociations.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 16h15

Remise de médailles: 29 pompiers honorés en Nouvelle-Beauce

La MRC de La Nouvelle-Beauce a rendu hommage aux pompiers de son territoire qui cumulent plus de 20 ans de service, lors d’une soirée de remise de médailles tenue jeudi 18 avril à Sainte-Marguerite. L’événement s’est tenu sous la présidence de Manon Jeannotte, lieutenante-gouverneure du Québec et était animée par Nancy Labbé, directrice générale ...

durée Hier 5h00

Près de 80 % des Québécois veulent une loi sur le don d'organes

Alors que l'Assemblée nationale se penche sur des façons d'améliorer la performance du Québec en matière de don d'organes et de transplantation, un nouveau sondage révèle que près de 80 % des Québécois sont favorables à l'adoption d'une loi pour y arriver.  Selon la directrice générale de Transplant Québec, Martine Bouchard, cela démontre ...

20 avril 2024

La revue de la semaine

Une actualité encore bien chargée de nouvelles cette semaine en Beauce. C'est pourquoi notre équipe de journalistes vous propose de voir ou revoir les articles et entrevues qui ont été publiés ces derniers jours et que vous avez peut-être manqués.  Samedi 13 avril Retour sur l'événement de l'éclipse solaire à Saint-Georges Avec une foule ...