X
Rechercher
Publicité

« C'est un beau feeling de mettre quelqu'un KO » — Kimmy St-Pierre

Chargement du vidéo
durée 10h47
11 juin 2016
Gabriel Gignac
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Gabriel Gignac, Journaliste
Twitter Gabriel Gignac
1ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante

Voir la galerie de photos

Un peu plus d'une heure après sa victoire acquise par TKO face à Pierre-Luc Martel le vendredi 10 juin dernier à Thetford Mines, le boxeur Kimmy St-Pierre, était toujours sur son nuage.

L'athlète de Saint-Éphrem s'est dit heureux du résultat, mais surtout de voir que ses efforts dans le gym ont payé sur le ring. Il évoque qu'il était beaucoup plus actif avec son jab que lors de son premier combat chez les professionnels et que ses jambes étaient plus fortes et plus vives dans le ring. 

Le boxeur est revenu un peu à ses mauvaises habitudes au troisième round, mais ses hommes de coin, Maxime Simard et François Duguay lui ont parlé dans le casque comme on dit pour le ramener vers le droit chemin avant le début du quatrième engagement. « Mes entraîneurs m'ont demandé d'aller à guerre et de donner tout ce que j'avais. Je crois que je ne les ai pas déçus en terminant le combat. C'est un beau feeling de mettre quelqu'un KO », raconte le sympathique sportif avec le sourire.

St-Pierre est d'autant plus heureux de voir que sa performance a été vue par des icônes de la boxe, soit l'ancien champion du monde WBC, Éric Lucas, et Antonin Décarie, sans oublier le grand patron d'Eye of the Tiger Management, Camille Estephan. « J'espère avoir fait le travail comme il se doit et que ceux-ci ont apprécié mon talent. J'ai eu droit à un pouce en l'air de la part d'Éric Lucas et il m'a félicité pour mon gain, c'est un beau sentiment. J'espère que cette victoire percutante me permettra d'obtenir des combats sur des cartes de boxe réputées », déclare le bagarreur qui compte aller s'entraîner à l'extérieur pour continuer à s'améliorer.

Le sportif devra prendre un peu de repos sur les ordres de la Régie des Sports de combat. « J'ai un tympan perforé, je devrai donc prendre trois semaines de repos. J'ai un peu mal à une main, mais je ne crois pas qu'il n'y est rien de grave. C'est le prix de la guerre », rigole St-Pierre.

Celui-ci tenait en terminant à remercier les Beaucerons qui l'ont supporté depuis le début de sa carrière. « Les gens me soutiennent depuis le début. Partout où j'allais, les gens venaient me dire un petit mot d'encouragement et ça m'a motivé à donner mon meilleur. Les gens ont scandé clairement mon nom ce soir à Thetford Mines alors que j'affrontais un combattant local. Je suis choyé que la Beauce soit derrière moi. Je vais continuer à pousser pour écrire une page dans les livres d'histoires », conclut Kimmy.

commentairesCommentaires

1

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

  • RB
    Réjean B.
    temps Il y a 5 ans
    "C'est un beau feeling de mettre quelqu'un KO"
    Il aurait pût dire plutôt: C'est un beau filling de mettre son ADVERSAIRE KO". C'aurait été moins bestial, plus humain...

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Un retour aux sources pour Famille en Fête Saint-Martin

Après deux ans d’absence, le comité organisateur de Famille en Fête Saint-Martin annonce le retour de l'événement en formule originale le samedi 28 mai. Toutes les activités de la journée sont accessibles gratuitement. La programmation bien remplie est le résultat d’un partenariat avec plusieurs organismes, à commencer par la Maison des  ...

Volleyball féminin: les Condors aux championnats nationaux à Edmonton

Les Condors Chaudière-Appalaches sera la seule formation du Québec aux Nationaux Jeunesse Volleyball Canada, qui se tiendront à compter de dimanche jusqu'au 24 mai à Edmonton, en Alberta. Au total, ce sont plus de 152 équipes qui vont s'affronter pendant ces trois jours. Parmi elles, 58 équipes proviennent de la province de l'Alberta, 38 équipes ...

Raphaël Lessard termine 2e à sa première course de la saison

Bon départ de saison en NASCAR Pinty’s pour le pilote Raphaël Lessard qui a terminé en deuxième place dimanche sur le circuit ovale de Sunset, à Innisfil, en Ontario. Le Joselois de 20 ans courait aussi une première fois avec sa toute nouvelle équipe Team 3 Red/Ed Hakonson Racing. Il avait entrepris la compétition en 4e position sur la grille de ...