Publicité
7 février 2019 - 08:36 | Mis à jour : 11:21

Judo : un troisième programme sport-études offert à Saint-Georges

Par Johanne Mathieu, Journaliste

Le Club de judo Saint-Georges annonçait vendredi le 1er février qu’un nouveau programme sport-études verrait le jour à Saint-Georges, en collaboration avec la Commission scolaire Beauce-Etchemin (CSBE).

Après la mise sur pied des programmes sport-études en soccer et en gymnastique, ce nouveau programme sera offert dès l’automne 2019.

Le judo est une discipline parascolaire qui est appréciée partout au Québec. Quant au Club de judo Saint-Georges, celui-ci s’impliquait déjà dans les écoles au niveau parascolaire, ce qui a facilité ce partenariat avec la CSBE.

« On avait déjà des contacts pis des gens qui s’intéressaient au judo. Nous, c’était juste d’être prêts et de pouvoir offrir le programme. Donc, disons que les astres se sont alignés, ça allait de soi que le programme soit offert en judo, à travers le sport-études avec la Commission scolaire Beauce-Etchemin. Eux étaient intéressés à avoir une autre discipline », a indiqué le directeur technique du Club, M. Martin Beaulieu.

Il y a un an à peine, aucun programme n’existait en termes de sports-études à Saint-Georges, tout se faisait à Saint-Joseph. Le fait que le programme soit basé à Saint-Georges a assurément aidé à la mise sur pied de ce projet.

Un programme pour aider les athlètes qui veulent performer

Les athlètes du programme se concentreront ainsi sur leurs activités académiques en avant-midi, divisée en quatre périodes scolaires au lieu de cinq. L’après-midi, ils consacreront leur temps pour la pratique de leur discipline sportive.

« Trois après-midis par semaine, y font du judo, une à deux après-midis par semaine, y font d’autres disciplines. Ça peut être, par exemple, du travail en musculation en salle d’entraînement, ça peut être du yoga, de la méditation, donc on travaille d’autres disciplines pour répondre aux normes du sport-études », a ajouté M. Beaulieu.

Si cette mise sur pied du programme offrira plus de visibilité à la discipline du judo en Beauce, celle-ci donnera surtout aux jeunes athlètes qui désirent performer la possibilité d’avoir les outils pour les aider en ce sens.

« Le sport-études, c’est des jeunes qui veulent faire du sport, oui, mais c’est des jeunes qui visent, pour leur entrée au Cégep, à performer dans leur sport. On cherche pas des élèves qui performent en sport-études, mais on développe des élèves qui veulent performer. Ça va donner la chance à des jeunes d’avoir plus d’outils pour éventuellement basculer dans la performance », a-t-il également spécifié.

Ce sont donc six judokas qui feront partie du programme à l’automne, une fille et cinq garçons. Si le programme se déroule bien, le Club de judo vise à accueillir entre 10 et 15 athlètes au total, ce qui serait un nombre idéal pour constituer une classe de sport-études, selon le directeur technique.

Une vitrine pour l’art

Le Club de judo est aussi à l’origine d’une heureuse initiative qui mélange le sport et l’art. Des artistes ont ainsi la chance de pouvoir exposer leurs œuvres sur leurs murs.

L’organisation sportive a donné la possibilité à plusieurs artistes déjà d’exposer leurs créations depuis un an et demi, de manière non officielle, des artistes comme Sophie Ruel et le collectif A-muz-arts. Le public ayant répondu favorablement à cette initiative, le Club a décidé d’officialiser le tout.

« À la grosseur de murs qu’on a, y avait de la place pour afficher, pour mettre des trucs finalement. Mon épouse, qui est une artiste-peintre elle aussi, m’avait signifié l’idée. On a soumis l’idée au Club de judo, au conseil d’administration. Du coup, ça fait un lien pas habituel, sport et art, mêler ça ensemble et tout. Ces choses-là, moi, j’aime ça. Alors, ça a donné une idée qui était bonne, qui mêlait des gens qui étaient pas nécessairement habitués de se côtoyer », a ajouté M. Beaulieu.

Cela donne ainsi aux artistes, en plus des lieux d’exposition officiels, une occasion supplémentaire de faire connaître leurs talents. C’est Christian Caron qui est présentement l’artiste en évidence sur les murs du dojo. Ses œuvres seront exposées jusqu’en juin 2019.

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des athlètes émergents ou établis de la Beauce qui sont inspirants ou qui ont une carrière sportive hors du commun ? Vous faites partie d'une équipe sportive qui a particulièrement bien performé dernièrement ? Contactez-nous par courriel à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.