Publicité

27 avril 2020 - 11:00 | Mis à jour : 11:10

PANDÉMIE COVID-19

Réjean Paradis a couru son 40e marathon pour Moisson Beauce

Gabrielle Denoncourt

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Toutes les réactions 1

Réjean Paradis, 65 ans de Saint-Zacharie, est un grand habitué des marathons. Le 20 avril, c’est à Boston qu’il aurait dû courir, mais avec la pandémie l’évènement a été repoussé. C’est donc dans les rues de son village qu’il a fait ses 42,195 km pour récolter des dentées et des fonds pour Moisson Beauce. 

Le Marathon de Boston représentait son 8e et son 40e marathon à vie. 

« Je m’entraînais quand je me suis dit : non ça n’a pas d’allure de m’être entraîné tout l’hiver pour aller à Boston et ne pas courir lundi. Il m’est venu à l’idée de courir pour un organisme. À la télévision il disait que les organismes manquaient de denrées, d’argent et tout ça », raconte-t-il. 

Ainsi, il a appelé Moisson Beauce pour leur faire part de son idée et l’organisme a tout de suite accepté le projet. Trois commerces de Saint-Zacharie ont participé en plaçant des boîtes à l’extérieur pour récolter des denrées non périssables : Restaurant la Bonne Fringale, Dépanneur du Coin et l’Inter Marché. M. Paradis ajoute qu’il a « embarqué sa femme dans le projet » qui le supporte depuis bien des années . 

Des marathons pour des bonnes causes

Le marathonien n’en est pas à sa première course pour appuyer des causes. Par exemple, il a déjà couru pour l’organisme Au Bercail, pour les enfants handicapés, pour les femmes atteintes de cancers féminins et pour LEUCAN. Il avait également fait un 60 km en compagnie de Maxime Bernier pour un petit garçon de Saint-Zacharie atteint d’un cancer. 

Un homme modeste 

Pour ce nouveau défi, l’homme a décidé de courir seul pour s’assurer qu’il n’y ait aucun rassemblement et de respecter les consignes du gouvernement. Son parcours était divisé par une boucle de 10 km qu’il avait l’habitude de faire cet hiver.  

« Ce n’était pas un marathon pour faire un temps comme quand on va faire un vrai marathon. Je savais que ça ne me donnait rien de pousser la machine. Ça m’a pris 5 h 48, d’habitude je fais ça en bas de 3 h 30 un marathon. C’était pour la cause. Il a fait beau. Ç’a été plaisant, je sentais que j’étais appuyé. C’était bien. Ça n’a pas été stressant la course. Ç’a été stressant pour partir, l’émotion et tout ça. Je savais que je le faisais pour une cause. Des fois, ça pogne en dedans », explique le marathonien. 

Réjean Paradis a réussi à récolter 6 000 $ et 267 kg de denrées pour Moisson Beauce : « Le monde me félicite, moi je leur dis : moi j’ai juste couru, c’est les gens qui ont donné. C’est à eux autres qu’il faut dire bravo. S’ils n’avaient pas participé, s’ils n’avaient pas donné des denrées ou de l’argent, j’aurai couru pour rien. J’ai couru pour la cause et les gens, ça les a atteints. »

Un remerciement de la part de Moisson Beauce 

L’organisme beauceron a tenu à remercier Réjean Paradis : « Nous saluons le geste d’une grande générosité de M. Paradis. Avoir pensé à notre cause pour inviter les gens à faire un don est très noble de sa part et nous lui en sommes infiniment reconnaissant. », souligne Nicole Jacques, Directrice générale de Moisson Beauce.

À lire également : 
Réjean Paradis raconte son expérience du marathon de Boston
Réjean Paradis prépare une trentaine de coureurs en vue du Défi Beauceron 2015

Le Beauceron Réjean Paradis remporte le Marathon des Deux Rives chez les 60-69 ans
Réjean Paradis effectuera un « ultra-marathon » pour le jeune Jeff Morin atteint d’un cancer

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des athlètes émergents ou établis de la Beauce qui sont inspirants ou qui ont une carrière sportive hors du commun ? Vous faites partie d'une équipe sportive qui a particulièrement bien performé dernièrement ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • 💝💝💝💝💝💝💝❤❤❤❤❤😇😇😇😇😇😇😇😇Bravo et Merci énormément...

    Line Guay - 2020-04-28 10:40