Publicité

5 octobre 2021 - 18:00 | Mis à jour : 6 octobre 2021 - 11:29

Campagne de financement

La Fondation des sports et loisirs de Beauceville amasse cinq fois plus que prévu

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Avec un objectif initial de 560 000 $, la Fondation des sports et des loisirs de Beauceville a réussi à amasser en l'espace de deux ans un montant de 2,7 M $ pour le développement du projet multisports qui s'est articulé autour de la construction du nouvel aréna.

« C'est gigantesque! » s'est exclamé en conférence de presse aujourd'hui le président de la Fondation, Jean Champagne, flanqué de deux fondateurs de l'organisme, Simon Boucher et François Langevin.

« Pour notre ville, c’est encore plus que cela, car à ce montant, on doit ajouter l’apport de l’École Jésus-Marie de 600 000 $. Ça fait donc 3 300 000 $  que le milieu, les institutions, les entreprises et les particuliers vont investir en sports et loisirs ici à Beauceville », a-t-il fait remarquer.

M. Champagne a rappelé que tout avait commencé avec le besoin d'avoir un terrain de baseball à Beauceville capable de recevoir des équipes de calibre bantam et supérieur, ce qui n'était pas le cas.

Puis, se sont greffés d'autres projets d'infrastructures sur le site de l'ancien aréna pour en faire un plateau sportif comme un espace de deck hockey, des terrains de volleyball, de basketball, des espaces de skateboard et plusieurs autres.

Les 600 000$ de l'école Jésus-Marie sont versés pour le nouvel aréna, auquel montant s'ajoutent les 200 000$ de l'entreprise René Bernard, d'où la désignation d'Aréna EJM/René-Bernard

Quatre autres donateurs d'importance voient leur nom associé à des infrastructures: Sogetel pour le Centre des loisirs (180 000 $), Pavages Abénaki pour la Cité sportive (115 000 $), Duvaltex pour le terrain de baseball (100 000 $) et la Banque Nationale pour l'ancien aréna transformé notamment en espace de deck hockey.

Le vice-président de la Fondation, Simon Boucher, a tenu lui aussi à remercier les 143 donateurs, dont 13 entreprises qui ont souscrit des montants supérieurs à 40 000 $. Il a fait remarquer que les sommes ne provenaient pas toutes de Beauceville mais  de la région et parfois même de l'extérieur.

« Oui on va aider la Ville à réaliser des infrastructures, mais on va aussi aider les jeunes et les familles moins bien nantis pour qu’ils puissent faire du sport et s’amuser grâce à la Fondation. Pour ce faire, la Fondation va appuyer les organismes de sports locaux dans leur offre de services tel que ceux impliqués au baseball, au hockey, au soccer, au patinage artistique et au golf », a dit essentiellement M. Boucher.

Quant à François Langevin, qui est aussi directeur du services des loisirs de Beauceville, il a indiqué que l'on prévoyait avoir complété toutes les installations au 30 septembre 2022.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des athlètes émergents ou établis de la Beauce qui sont inspirants ou qui ont une carrière sportive hors du commun ? Vous faites partie d'une équipe sportive qui a particulièrement bien performé dernièrement ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.