Publicité

20 octobre 2020 - 17:00

Du 19 octobre au 15 novembre

Nouvelle campagne de la SAAQ pour le partage de la route avec les piétons

Léa Arnaud

Par Léa Arnaud, Journaliste

La Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ) a lancé cette semaine une campagne sur le partage de la route avec les piétons.

Cette campagne s'adressera aux conducteurs afin de leur rappeler qu'ils doivent cohabiter avec les piétons sur la route et les protéger puisqu'ils sont vulnérables en cas d'accident.

« Derrière chaque piéton croisé sur la route, il y a un être humain qui a une vie, une famille, un entourage et des amis. » tel est le message que la SAAQ souhaite transmettre. 

La période couverte par cette campagne appelée « Laissez passer un piéton, protégez toute une vie » s'étend du 19 octobre au 15 novembre 2020. 

Diffusée à la télévision, sur les webtélés, à la radio, sur spotify et sur les médias sociaux, les détails de cette campagne sont aussi disponibles dans le site Web de la SAAQ.

« La sécurité des piétons est au cœur de mes préoccupations. Par cette nouvelle campagne de sensibilisation, la SAAQ souhaite inciter les conducteurs à faire preuve de vigilance. Les piétons ont leur place sur le réseau routier, ils sont des usagers de la route à part entière. C'est pourquoi leur protection doit être au cœur de nos préoccupations lors de nos déplacements. » A exprimé François Bonnardel, ministre des Transports et ministre responsable de la région de l'Estrie.

En 2019, il y a eu 2 706 piétons impliqués dans un accident, soit 71 décès, 210 blessés graves et 2 425 blessés légers.

Il y a une augmentation de 1,4 % des piétons décédés par rapport à 2018 et une hausse de 18,7 % par rapport à la moyenne des 5 dernières années.

À lire également :
La SAAQ lance une nouvelle campagne de sensibilisation sur la distraction au volant
Plus de 3 000 opérations dans le cadre de la prévention sur la distraction au volant

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.