Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Saint-Georges

Autoroute 73: les citoyens en faveur du prolongement mais pas du tracé proposé

durée 16h30
4 avril 2024
2ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Sylvio Morin
email
Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Les citoyens de la région sont majoritairement favorables au projet de prolongement de l'autoroute 73 à Saint-Georges, mais tout autant insatisfaits du tracé proposé.

C'est ce qui ressort du rapport de la consultation publique, qui a été menée du 15 juin et 6 juillet 2023, et qui vient d'être rendu public par le Ministère des Transports et de la Mobilité durable du Québec.

Ainsi, la très grande majorité des 107 personnes qui ont pris part à la séance d’information publique du 15 juin 2023, et les 304 personnes qui ont complété le questionnaire disponible en ligne, ont indiqué être «peu» et «pas satisfait» de l'emplacement du tracé retenu.

Rappelons que le projet consiste à construire un lien routier, sur une distance approximative de 7 km, au sud de la route 204 jusqu’à la route 173, au sud de la 208e Rue, à Saint-Georges. Le nouveau tronçon sera à chaussée unique et à deux voies contiguës, c’est-à-dire à contresens. La construction de ce lien routier inclura l’aménagement de carrefours giratoires et le réaménagement de celui en place à la route 204. Le projet prévoit également l’aménagement d’une voie auxiliaire pour véhicules lents, d’un passage souterrain ou d’une traverse à niveau pour les véhicules hors route (VHR), la construction de six structures au-dessus de cours d’eau ainsi que l’installation de clôtures d'exclusion faunique.

La principale objection à la proposition est d'ordre environnemental. En effet, pour 43 % des personnes répondantes, la perte des terres agricoles, acéricoles et forestières exploitées, ainsi que des milieux hydriques, est l’élément le plus préoccupant. Plusieurs sont aussi inquiets de l'impact sur la faune, et son habitat.

À contrario, les six autres caractéristiques du projet (longueur, chaussée à deux voies, carrefours giratoires, voies auxiliaires) sont majoritairement bien accueillies.

De même, 78 % des répondants croient que ce projet améliorera la sécurité et la fluidité des déplacements dans le secteur et presque autant (75%), qu'il améliorera la qualité de vie des résidentes et des résidents du centre-ville de Saint-Georges.

Pour mener à bien le prolongement, des acquisitions immobilières seront nécessaires dans le tracé retenu ainsi qu’aux abords des routes perpendiculaires. Le Ministère a préparé la conception du projet routier en limitant les acquisitions et celles-ci ne sont pas encore finales. Des rencontres d’information ont été réalisées avec les propriétaires situés dans la zone d’étude du projet.

Il appert que 25 % des personnes répondantes à la consultation sont propriétaires ou locataires d’une résidence, d’un immeuble ou d’une terre agricole en bordure du tracé retenu; 57 % d'entre elles qui sont visées par une acquisition se disent inquiètes.

Finalement, 186 répondants de la consultation publique sont des résidents de Saint-Georges et 118 proviennent d’une autre ville ou municipalité, principalement limitrophes à la capitale beauceronne.

À lire également

Prolongement de l'A73: la consultation publique est ouverte

Prolongement de l'autoroute 73: début des consultations publiques

commentairesCommentaires

2

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

  • CN
    Cedric Nault
    temps Il y a 1 mois
    Le pire dans tout ça c’est que le gouvernement se fiche complètement de l’avis des citoyens. Le MTQ est présentement à faire des travaux de forage et fouille archéologique sur les terrains agricoles en culture! Il ne tient aucunement compte des commentaires fait aux audiences publiques. Au final à quoi sert l’exercice si ce n’est que d’encore gaspiller notre argent! Et ils jettent à la poubelle tout l’argent investi dans le premier tracé qui avait été consenti par les propriétaires et agriculteurs du secteur touché.
  • SP
    Steeve Pepin
    temps Il y a 1 mois
    Je souhaite que le projet se réalise rapidement car , du coup accompli, il désengorgera le centre de la ville , soit la 127 ieme rue , qui depuis l’arrivée de l’autoroute, est devenu un artère très congestionné et dangereuse

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Palmarès des pires routes: une seule de la Beauce dans le top 5 régional

Un seul chemin de la Beauce se trouve dans les cinq pires routes de Chaudière-Appalaches, selon les résultats 2024 du traditionnel palmarès du groupe CAA-Québec, qui vient d'être rendu public.  Il s'agit du 6e Rang, dans la Municipalité de Saint-Zacharie, qui occupe la quatrième place sur cinq pour l'ensemble du territoire. Selon la ...

Fermeture de l'avenue Lambert pour quatre jours

À compter de ce matin, la Ville de Beauceville entamera des travaux sur l'avenue Lambert, vis-à-vis la 84e Rue. Ce faisant, la voie sera complètement fermée à la circulation à cet endroit et ce, jusqu'au vendredi 24 mai. Les usagers sont priés d'éviter le secteur et de se rapporter à la signalisation qui indiquera les détours à prendre.

Mieux partager la route, c'est sauver des vies, rappelle la SAAQ

Pendant la longue fin de semaine qui est à nos portes, plusieurs personnes se déplaceront sur les routes du Québec, et ce, tous modes de transport confondus. La Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ) rappelle que la route appartient à tout le monde et que chaque usager ou usagère a un rôle à jouer pour en assurer un bon partage et ...