Nous joindre
X
Rechercher

L’anxiété, un message pour les parents

durée 08h57
22 mai 2015
Bianka Champagne, M.A., Sexologue-psychothérapeute et praticienne en IMO
duréeTemps de lecture 3 minutes
Par
Bianka Champagne, M.A., Sexologue-psychothérapeute et praticienne en IMO

L’anxiété, un message pour les parents

La peur et l’anxiété sont naturelles. Elles permettent d’éviter certaines situations dangereuses.  La peur se manifeste au moment que l’enfant ou l’adulte vit ou voit un danger réel. Il doit réagir à cette situation. Tandis que l’anxiété est vécue lorsque la personne redoute ou anticipe négativement une situation ou des réactions inexistantes pour l’instant. Le cerveau est dans l’espace temps du futur et le corps réagit dans le moment présent au scénario créé, comme s’il était réellement face à un danger. En fait, lorsque l’émotion de peur ou d’anxiété se prolonge dans le temps ou si elle est exagérée par rapport à la situation, cela devient problématique. La vie au quotidien est perturbée tant pour la personne qui vit cette émotion disproportionnée que pour son entourage. 

Comparativement aux adultes, les enfants n’ont pas les mots pour traduire ce qui se passe en eux lorsqu’ils sentent une inquiétude, un mal-être, un malaise, une crainte, une détresse ou un danger. Par leurs comportements, ils tentent maladroitement d’exprimer leur inconfort. Les mots auxquels ils n’ont pas accès se traduisent en maux et en comportement dérangeant ou inquiétant. Le parent se sent par moment dépassé parce qu’il lui est difficile de comprendre avec sa tête d’adulte ce que l’enfant tente de communiquer.  

Certains enfants vivant de l’anxiété se replient eux-mêmes et sont trop calmes. D’autres peuvent adopter des comportements plus agités ou des comportements sexuels déstabilisant voire problématique. Ces comportements sexuels problématiques ou non ne sont pas nécessairement associés à une agression sexuelle. Par exemple, un enfant peut se masturber pour se calmer, se sécuriser ou pour s’endormir. Il est naturel pour eux d’avoir des comportements sexuels sains en guise de découverte, d’exploration et de curiosité. Ils s’autostimulent, regardent, se dénudent et touchent. Ces comportements procurent des émotions positives de curiosité et de plaisir pour l’enfant. Tandis que ces apprentissages sexuels éveillent chez certains parents de l’anxiété.

À nous parents, de prendre le temps de découvrir le message de l’enfant et d’identifier la source de leur anxiété ainsi que de notre propre anxiété. Leur besoin fondamental est de se sentir aimés, vus, entendus et reconnus. La non-réponse à ce besoin est, entre autres, une des causes de l’anxiété chez l’enfant. Elles sont variées. Ils peuvent réagir aux conflits conjugaux, à un examen important, à un déménagement d’un ami, etc. Ils peuvent avoir été exposés à des évènements de l’actualité, à des images troublantes ou incompréhensibles pour eux comme à une scène de nudité ou de violence à la télévision. Il est à nous de se placer dans la peau de l’enfant pour l’aider à mettre des mots sur ce qu’il vit. Ceci implique un degré de difficulté parce que nous traduisons à partir de notre pensée adulte. S’engager à prendre le temps de comprendre l’enfant dans son vécu est favorable pour celui-ci et sa famille. Questionner l’enfant au sujet de ce qu’il vit et de ce qui le préoccupe sans le réprimander, c’est de lui accorder le droit de se sentir faible, vulnérable, troublé ou inquiet sans être jugé. Le soutien d’un professionnel est aussi une source aidante aux changements positifs pour l’enfant anxieux, la fratrie et ses parents. 

Baron, C. (2001). « Les troubles anxieux expliqués aux parents ». Édition de l’Hôpital Ste-Justine, Montréal, 92 p.
Mckenzie, K. (2014). « Anxiété et crise de panique ». Éditions Modus Vivendi, Montréal, 171 p.
Monzée, J. (2014). « L’anxiété viscérale chez l’enfant, dans J. Monzée (dir.), Neuroscience, psychothérapie et développement affectif de l’enfant. Éditions Liber, Montréal, pp.93-127.
 
Tél.: 418 228-7396 Suivez-moi sur :

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.